Connexion
Bureautique

Installer Antidote

Antidote est un logiciel propriétaire créé par la société du même nom qui a pour but de corriger vos fautes de français (grammaire, orthographe ...). Vous avez payé la licence de cette application et, logiquement, vous désirez l'installer sur votre système GNU/Linux préféré.
Veuillez noter que cette procédure est identique pour toutes les distributions GNU/Linux.

1 - Obtention du binaire


Pour installer Antidote, vous aurez besoin du binaire, binaire avec l'extension .bash. Soit vous l'avez déjà si vous avez votre CD original sous la main, dans un sous répertoire, soit vous devrez le télécharger.
Pour obtenir le binaire compatible GNU/Linux, suivez la procédure suivante :
  1. Activez votre licence en allant sur la page http://www.antidote.info/activation
  2. Vous pourrez ensuite recevoir par courriel les liens de téléchargements

2 - Préparation


Vous avez désormais un fichier nommé "Installe_Antidote.bash".
Pour éviter d'avoir des erreurs dues à des incompatibilités liées à des noms de dossiers avec caractères accentués, déplacez ou copiez le binaire dans votre dossier /tmp.
Rendez exécutable l'application source :
* En mode graphique, sous KDE, par un clic droit choisir "Propriétés" puis dans l'onglet "Droits d'accès" cochez "Est exécutable" ou
* En console : chmod +x Installe_Antidote.bash

3 - Installation


Nous allons devoir utiliser la console avec les droits root permettant les applications fenêtrées. Ouvrez une console et entrez la commande suivante :
$ su -
puis saisissez le mot de passe root.
Depuis la version Antidote 9, il faut préalablement installer le paquetage beesu, ce qui donne :
# urpmi beesu
Lancez ensuite depuis votre console l'installateur avec la commande suivante :
# sh /home/user/tmp/Installe_Antidote.bash
L'installation passe en mode fenêtré. Suivez le parcours "fléché" :
  1. Légère présentation de l'application et de sa version,
  2. Acceptation de la licence,
  3. Dossier d'installation : laissez tel quel,
  4. Lancement de l'installation
  5. Déverrouillage via la saisie du numéro de licence
  6. Saisie du code d'activation

Antidote est opérationnel et il ne manque que l'intégration dans les applications tierces.

4 - Intégration dans les logiciels tiers


Antidote s’intègre dans les logiciels Firefox, Google Chrome et Chromium, Thunderbird ainsi que LibreOffice, sous GNU/Linux. Pour y parvenir, ouvrez avec l'application voulue le fichier correspondant au logiciel contenu dans :
/opt/Druide/Antidote8/Installation dans vos logiciels/Votre_logiciel

5 - Mise à jour


Au premier lancement de l'application, vous devriez avoir un message pour télécharger une mise à jour. La première mise à jour concerne l'Assistant de téléchargement (de l'application). Comme pour l'application principale, suivez la procédure vue plus haut, le principe restant identique.
  1. Téléchargez la mise à jour
  2. Copiez là éventuellement dans votre dossier /tmp
  3. Quittez l'application Antidote
  4. Depuis la console, sous root, lancez l'installation grâce à la commande : sh /home/user/tmp/Installe_Assistant_Telechargement.bash
  5. Validez la licence
  6. Lancez l'installation

Les prochaines mises à jour suivront le même schéma.

6 - Appel de l'application Antidote


Pour appeler Antidote, vous devriez avoir l'application intégrée au menu des applications. Depuis la console, pour la dernière version actuelle soit Antidote 8, entrez en console : $ Antidote8

7 - Code de déblocage


Vous avez perdu votre code de déblocage pour installer ou réinstaller ? Rendez vous sur la page dédiée à l'activation afin de l'obtenir par retour de courriel.
Notez que ce code est automatiquement modifié et renouvelé à chaque nouvelle installation.

8 - Désinstallation


C'est là peut-être le seul problème de l'application Antidote sous GNU/Linux ! Désinstaller ? La procédure n'est pas prévue actuellement : aucune option pour désinstaller ! J'ai du désinstaller la vieille version "à la mode bourrin" avec la commande, sous root, suivante :
# rm -rf /opt/Druide
La méthode fonctionne mais n'est pas très "propre".
Cette page a été vue 5463 fois