Connexion

Draklive-install : Cloning de vos installations Mageia


Présentation



Le but de cette méthode est de gagner du temps si vous avez plusieurs PC à installer et que vous souhaitez, que chacun ait les mêmes logiciels, mêmes configurations.

Code BASH :
 [will@k2 ~]$ uname -a
Linux k2 3.4.24-desktop-3.mga2 #1 SMP Sat Jan 5 02:42:54 UTC 2013 x86_64 x86_64 x86_64 GNU/Linux
[will@k2 ~]$ cat /etc/mageia-release
Mageia release 2 (Official) for x86_64
[will@k2 ~]$ hostid
a8c00200
[will@k2 ~]$  ifconfig -a |grep HWaddr
eth0      Link encap:Ethernet  HWaddr 00:24:E8:C9:62:EF
wlan0     Link encap:Ethernet  HWaddr 00:21:6A:68:A4:F6
[will@k2 ~]$ rpm -qa | wc -l
2562 



Première étape :



Cliquez, sur l'icône de draklive-install :


(préalablement installé)



2ème étape : (l'une des plus difficiles de ce tuto)



Cliquez sur suivant :





3ème étape : partitioning



Dans cette étape, il faut sélectionner, le disque externe usb ou votre clef usb.
ATTENTION A NE PAS PRENDRE VOTRE DISQUE LOCAL.


La fenêtre de confirmation habituelle:



En rouge, le futur / en vert la swap (ne tenez pas compte du blanc 1Mo problème disque)
Pour la taille de la partition de swap, il n'est plus utile de prendre swap=ram, ça devient un peu problématique quand on a beaucoup de RAM.


Ici, nous sommes dans un contexte de clef usb, donc peu d'espace disque, on va essayer d'avoir le maximum d'espace pour l'OS, les applications et les données que l'on stockera sur notre clef usb.

En résumé, il nous faut un maximum d'espace utile.

Pour y arriver, il faut avoir une swap taillée au plus juste et n'avoir qu'une autre partition : /

Nos sommes dans le cadre d'une installation familiale et non professionnelle. En cas de problèmes de swap : on arrête des applications ou au pire, on fait un reboot.
Si vous avez un PC qui a moins de 2Go de RAM, il risque d'utiliser un peu sa swap.
Si vous avez beaucoup d'applications qui tournent simultanément ou que vous utilisez à outrance le multi-fenêtrage avec multi-onglets dans un logiciel tel que firefox ou l'habitude d'accéder à des applications java, vous aurez besoin d'au moins 1Go de swap mini.

Si vous avez une utilisation plus sage de votre PC, 512 de swap devrait suffire.
Dans cet exemple, j'ai un PC qui a 3Go de RAM avec 1Go de swap mais il m'arrive parfois de ne mettre que 768Mo.

Ma swap est quasiment toujours à 0% d'utilisation.



4ème étape : formatage de la clef usb







5ème étape : sélection des drivers



Décochez la case "support matériel non utilisé". Il est en effet important, de conserver tous les support matériels.
Ainsi, votre clef usb reconnaitra un maximum de matériels.





6ème étape : l'installation commence sur la clef usb ...





Voyons un peu ce qui se passe depuis une konsole :

Code BASH :
 
 [will@k2 ~]$ top
top - 23:11:31 up  1:24,  6 users,  load average: 3.78, 1.78, 1.14
Tasks: 217 total,   2 running, 215 sleeping,   0 stopped,   0 zombie
Cpu(s):  1.2%us,  2.4%sy,  0.0%ni, 21.3%id, 74.9%wa,  0.0%hi,  0.2%si,  0.0%st
Mem:   3038464k total,  2960460k used,    78004k free,   101476k buffers
Swap:  4538140k total,     1616k used,  4536524k free,  1301368k cached
 
  PID USER      PR  NI  VIRT  RES  SHR S %CPU %MEM    TIME+  COMMAND                                                                                                                
 9213 root      20   0 21768 1404 1048 S    2  0.0   0:02.75 tar                                                                                                                    
 9214 root      20   0 21520 1400 1060 D    2  0.0   0:02.39 tar          
...............
 


On peut constater que l'installation se fait via tar :
Code BASH :
 
[will@k2 ~]$ pstree -ushlpn 9213
systemd(1)───kdeinit4(3269,will)───consolehelper-g(7439)───userhelper(7442,root)───draklive-instal(7446)───udisks(7447)───draklive-instal(7448)───sh(9212)───tar(9213)
[will@k2 ~]$
[will@k2 ~]$ pstree -ushlpn 9213
systemd(1)───kdeinit4(3269,will)───consolehelper-g(7439)───userhelper(7442,root)───draklive-instal(7446)───udisks(7447)───draklive-instal(7448)───sh(9212)───tar(9213)
[will@k2 ~]$
 
[will@k2 ~]$ ps -ef |grep -v grep|grep "tar "
root      9212  7448  0 23:09 ?        00:00:00 sh -c tar c --one-file-system -C / . | tar xvv -C /mnt/install
root      9213  9212  1 23:09 ?        00:00:03 tar c --one-file-system -C / .
root      9214  9212  1 23:09 ?        00:00:02 tar xvv -C /mnt/install
 


Voyons se qui se passe côté devices :


Code BASH :
 
[will@k2 ~]$ sudo find /mnt/install/dev | wc -l
495
[will@k2 ~]$ sudo find /dev | wc -l
505
 


J'ai constaté une petite différence, je ne sais pas à quoi elle est due ?

Code BASH :
 
[will@k2 ~]$ mount
rootfs on / type rootfs (rw)
proc on /proc type proc (rw,relatime)
sysfs on /sys type sysfs (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime)
devtmpfs on /dev type devtmpfs (rw,nosuid,relatime,size=1513924k,nr_inodes=378481,mode=755)
devpts on /dev/pts type devpts (rw,nosuid,noexec,relatime,gid=5,mode=620,ptmxmode=000)
tmpfs on /dev/shm type tmpfs (rw,nosuid,nodev,relatime)
tmpfs on /run type tmpfs (rw,nosuid,nodev,relatime,mode=755)
/dev/sda5 on / type ext4 (rw,relatime,data=ordered)
tmpfs on /sys/fs/cgroup type tmpfs (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,mode=755)
cgroup on /sys/fs/cgroup/systemd type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,release_agent=/lib/systemd/systemd-cgroups-agent,name=systemd)
cgroup on /sys/fs/cgroup/cpuset type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,cpuset)
cgroup on /sys/fs/cgroup/cpu,cpuacct type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,cpuacct,cpu)
cgroup on /sys/fs/cgroup/devices type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,devices)
cgroup on /sys/fs/cgroup/freezer type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,freezer)
cgroup on /sys/fs/cgroup/net_cls type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,net_cls)
cgroup on /sys/fs/cgroup/blkio type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,blkio)
systemd-1 on /proc/sys/fs/binfmt_misc type autofs (rw,relatime,fd=23,pgrp=1,timeout=300,minproto=5,maxproto=5,direct)
systemd-1 on /proc/bus/usb type autofs (rw,relatime,fd=35,pgrp=1,timeout=300,minproto=5,maxproto=5,direct)
securityfs on /sys/kernel/security type securityfs (rw,relatime)
debugfs on /sys/kernel/debug type debugfs (rw,relatime)
mqueue on /dev/mqueue type mqueue (rw,relatime)
hugetlbfs on /dev/hugepages type hugetlbfs (rw,relatime)
none on /tmp type tmpfs (rw,relatime)
/dev/sda6 on /home type ext4 (rw,relatime,data=ordered)
binfmt_misc on /proc/sys/fs/binfmt_misc type binfmt_misc (rw,relatime)
usbfs on /proc/bus/usb type usbfs (rw,relatime)
sunrpc on /var/lib/nfs/rpc_pipefs type rpc_pipefs (rw,relatime)
nfsd on /proc/fs/nfsd type nfsd (rw,relatime)
fusectl on /sys/fs/fuse/connections type fusectl (rw,relatime)
gvfs-fuse-daemon on /run/user/will/gvfs type fuse.gvfs-fuse-daemon (rw,nosuid,nodev,relatime,user_id=500,group_id=500)
/dev/sdb1 on /mnt/install type ext4 (rw,relatime,data=ordered)
devtmpfs on /mnt/install/dev type devtmpfs (rw,nosuid,relatime,size=1513924k,nr_inodes=378481,mode=755)
none on /mnt/install/proc type proc (rw,relatime)
none on /mnt/install/sys type sysfs (rw,relatime)
none on /mnt/install/proc/bus/usb type usbfs (rw,relatime)
[will@k2 ~]$
 


Code BASH :
 
[will@k2 ~]$ df
Sys. fich.     Taille Util. Dispo Uti% Monté sur
rootfs            15G  8,2G  5,2G  62% /
devtmpfs         1,5G     0  1,5G   0% /dev
tmpfs            1,5G  1,8M  1,5G   1% /dev/shm
tmpfs            1,5G  1,1M  1,5G   1% /run
/dev/sda5         15G  8,2G  5,2G  62% /
tmpfs            1,5G     0  1,5G   0% /sys/fs/cgroup
none             1,5G  5,8M  1,5G   1% /tmp
/dev/sda6        183G  111G   73G  61% /home
/dev/sdb1         14G  1,3G   12G  11% /mnt/install
devtmpfs         1,5G     0  1,5G   0% /mnt/install/dev
[will@k2 ~]$
 


Après installation, inutile d'essayer de démonter /mnt/install/dev impossible donc : ==> reboot.
Mais nous n'en sommes pas encore là.



7ème étape : PRÉPARATION DU GRUB




Code BASH :
 
[will@k2 ~]$ ll /dev/disk/by-uuid/ | grep sdb
lrwxrwxrwx 1 root root 10 avril 10 01:26 7528cec4-1b31-4efd-be4a-bcc866eabfc9 -> ../../sdb5
lrwxrwxrwx 1 root root 10 avril 10 01:26 f1b01a4f-d8e7-479d-8d01-9d9f5084ad7e -> ../../sdb1
[will@k2 ~]$
 







8ème étape : correction du GRUB



On va supprimer, toutes les entrées qui ne sont pas sur la clef usb ; sauf si on veut avoir un grub de secours qui permette de démarrer l'OS parent que nous sommes en train de copier.
La partition racine doit être sur sdb1 :




On va cliquer sur modifier, pour toutes les entrées, afin de vérifier, qu'il n'y ait pas fais référence, à un disque que notre disque usb ; notamment, pour la swap, ce qui ralentirait le démarrage du système.
Code BASH :
 
[root@k2 ~]# fdisk -l /dev/sdb
 
Disque /dev/sdb : 16.0 Go, 16018046976 octets
64 têtes, 32 secteurs/piste, 15276 cylindres, total 31285248 secteurs
Unités = secteur de 1 * 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Identifiant de disque : 0xc3072e18
 
Périphérique Amorce  Début        Fin      Blocs     Id  Système
/dev/sdb1   *        2048    28520447    14259200   83  Linux
/dev/sdb2        28522464    31285247     1381392    5  Étendue
/dev/sdb5        28522496    31285247     1381376   82  partition d'échange Linux / Solaris
[root@k2 ~]#
 


Il faut vérifier, que dans Options passées au noyau : resume=UUID=fb9ed55d-e834-40e8-916a-1d1c9cfdf57d est égale à l'UUID de la swap de notre clef usb, dans mon cas :

Code BASH :
 [will@k2 ~]$ ll /dev/disk/by-uuid/ | grep sdb
lrwxrwxrwx 1 root root 10 avril 10 01:26 7528cec4-1b31-4efd-be4a-bcc866eabfc9 -> ../../sdb5 

il s'agit de sdb5 comme vous pouvez le constater, la valeur est à corriger. Je fais la modification avec un simple copier/coller.

Dans mon cas, toutes les entrée comportent cette erreur sauf failsafe.



9ème étape : fin d'installation via draklive-install




La partie drakelive-install est terminée, mais il reste une étape très importante avant d'essayer de booter sur votre usb :


10ème étape : LA VERIFICATION DE /etc/fstab de l'OS parent




Je ne sais pas pourquoi, mais depuis Mageia 2, la fstab de l'OS père est écrasée par draklive-install.

Code BASH :
 
[root@k2 ~]# ll /etc/fstab*
-rw-rw-r-- 1 root root  58 avril 10 09:10 /etc/fstab
-rw-rw-r-- 1 root root 323 janv. 26 13:10 /etc/fstab.old
 


On se rend compte, que la fstab de l'OS père a été altérée.

Code BASH :
 
[root@k2 ~]# cp -p /etc/fstab.old /etc/fstab
cp : voulez-vous écraser « /etc/fstab » ? o
[root@k2 ~]#
 


Voilà, c'est corrigé.

11ème étape : LA VERIFICATION DE /etc/fstab de l'OS enfant



On peut vérifier le contenu de la fstab, de notre nouvelle installation de Mageia sur notre clef usb avant reboot du PC père :
Code BASH :
 
[root@k2 ~]# cat /mnt/install/etc/fstab
# Entry for /dev/sdb1 :
UUID=f1b01a4f-d8e7-479d-8d01-9d9f5084ad7e / ext4 defaults 1 1
none /proc proc defaults 0 0
none /tmp tmpfs defaults 0 0
# Entry for /dev/sda3 :
UUID=fb9ed55d-e834-40e8-916a-1d1c9cfdf57d swap swap defaults 0 0
# Entry for /dev/sdb5 :
UUID=7528cec4-1b31-4efd-be4a-bcc866eabfc9 swap swap defaults 0 0
 


Les UUID de la fstab, doivent correspondre, à ce qu'on a ici :
Code BASH :
 
[root@k2 ~]# ll /dev/disk/by-uuid/ |grep sdb
lrwxrwxrwx 1 root root 10 avril 10 09:10 7528cec4-1b31-4efd-be4a-bcc866eabfc9 -> ../../sdb5
lrwxrwxrwx 1 root root 10 avril 10 01:26 f1b01a4f-d8e7-479d-8d01-9d9f5084ad7e -> ../../sdb1
 


On se rend compte qu'il y a une ligne qui correspond à la swap de sda, or la clef sera amenée à démarrer d'autres PC, il faut donc supprimer cette ligne. :

Code BASH :
 [root@k2 ~]# vi /mnt/install/etc/fstab . 



12ème étape : Premier boot sur la clef usb mageia customiser et fraichement installée



Maintenant, on peut rebooter, pour finir l'installation, de Mageia sur la clef usb.

Habituellement, au premier boot, Mageia me demande de mettre en place le mot de passe root et de configurer au moins un compte utilisateur, ce qui n'a pas été le cas cette fois ci.


Au premier boot, j'ai du me connecter en root sur une console (ctr+alt+F3) et j'ai fais un mkdir /home/$user ; puis chown $user:$usergroup /home/$user pour lui créer une homedir et me connecter en mode graphique. Les comptes utilisateurs sont récupérés du Mageia père et les mots de passe aussi, seuls les homedir, sont manquants.

Installation terminée.

Vérification :
Code BASH :
 
[root@k2 ~]# uname -a
Linux k2 3.4.34-desktop-1.mga2 #1 SMP Thu Feb 28 21:11:55 UTC 2013 x86_64 x86_64 x86_64 GNU/Linux
[root@k2 ~]# cat /etc/mageia-release
Mageia release 2 (Official) for x86_64
[root@k2 ~]# hostid
007f0200            J'ai démarré sur un autre PC ma clef usb
[root@k2 ~]#
[root@k2 ~]# ifconfig -a |grep HWaddr
eth2      Link encap:Ethernet  HWaddr 00:24:E8:AE:73:16
wlan1     Link encap:Ethernet  HWaddr 00:21:6A:5A:EE:5E
[root@k2 ~]# rpm -qa | wc -l
2561    Il nous manque un seul package et figurez-vous, qu'il s'agit de  draklive-install ; marrant non ?
    Tous y est, pas cool la vie?
 
[root@k2 ~]# rpm -qa | grep -i "draklive-install" ; echo $?
1


Il ne vous reste plus qu'à installer draklive-install sur votre clef usb :
Code BASH :
 
[root@k2 ~]# urpmi draklive-install
$MIRRORLIST: media/core/release/draklive-install-1.36-1.mga2.noarch.rpm
installation de draklive-install-1.36-1.mga2.noarch.rpm depuis /var/cache/urpmi/rpms
Préparation...                   ###########################################################
      1/1: draklive-install      ###########################################################
[root@k2 ~]#
 


Ce qui vous permettra, d'installer, votre mageia customiser avec toutes vos applications préférées et leurs configurations sur d'autres PC depuis, votre clef usb.

Dans mon cas, par exemple, j'ai mis des paramètres de sécurité particuliers sur mon serveur ssh et pam.d, le firewall; la mise en place de java et du plugin sur firefox. L'installation de lotus et d'un fix-patch pour gtk, les drivers et la configuration pour mes imprimantes, la mise en place de la clef wpa etc.

Mis bout à bout, ça commence à faire beaucoup de temps et quand il faut le faire pour 5 PCs, c'est carrément fastidieux.

Il vous suffira de booter sur votre clef usb et de reprendre ce mode opératoire, depuis la première étape.

Écrit par: willyk2, Le: 11/04/13

Cette page a été vue 8729 fois