Connexion
Sécurité

Comprendre pourquoi la défragmentation est inutile sous Linux

Vous avez souvent entendu dire qu'il est inutile de défragmenter un système de fichiers sous Linux. Vous avez certainement remarqué aussi que les distributions n'offrent aucun outil qui permet de faire cette tâche. Mais pourquoi en est-il ainsi ?



Même dans vos rêves les plus fous, il n'est pas possible d'éradiquer totalement une fragmentation du disque. Je vous entend dire :



Citation :
Je n'ai jamais défragmenté mon système Linux, en fait, je n'ai jamais vu un outil pour cela, et mon ordinateur n'a jamais montré aucun problème. Êtes-vous sûr que vous savez ce dont vous parlez ?




Eh bien, vous avez raison. En principe, vous n'avez pas besoin de défragmenter votre disque sous Linux. Les données peuvent être fragmentées, mais en théorie, vous n'avez pas à vous inquiéter à ce sujet, et voici pourquoi.



La fragmentation vs la défragmentation



Nous avons tous entendu parler de la défragmentation. Mais d'abord, quelle est la fragmentation des données ?



Votre disque dur (ou tout autre périphérique de stockage) est comme une étagère divisée en boîte. Toutes les boîtes sont de la même taille et vous utilisez l'étagère pour stocker les dossiers . Lorsque la tablette est vide, il est facile de mettre un dossier dans une boîte. Si le dossier est trop grand pour tenir dans une boîte, vous le divisez et stockez l'excès dans la boîte à côté. Vous pouvez le faire aussi longtemps que vous avez d'espace libre. Toutefois, lorsque vous travaillez avec des données sur un ordinateur, en particulier celles qui sont utilisées par les programmes, la taille varie beaucoup. Certains fichiers deviennent plus grands, sont supprimés ou sont déplacés. Très rapidement, votre tablette devient un gâchis. Certaines boîtes sont à moitié vides, d'autres ne peuvent pas contenir un dossier de plus. Il n'y a pas d'espace libre au bas de l'étagère (vous avez commencé au sommet), mais vous avez encore besoin de stocker un nouveau dossier. Par conséquent, vous chercher des places libres dans les cases précédentes. En fin de compte, votre dossier est divisé et stocké avec d'autres dossiers. Vous pouvez imaginer combien il est difficile d'aller chercher le dossier entier dans l'étagère. Même si vous avez écrit où vous avez stocké les différentes parties, vous avez encore à chercher dans différentes boîtes pour rassembler tous les dossiers.



Donc, un disque dur dispose d'un certain nombre de secteurs, chacun pouvant contenir une petite quantité de données. Les fichiers, en particulier les grands, doivent être stockés sur un certain nombre de secteurs différents. Disons que vous enregistrez un certain nombre de fichiers différents sur votre système. Chacun de ces fichiers sera stocké dans un groupe contiguë de secteurs. Plus tard, vous mettez à jour un des fichiers que vous avez sauvegardé, ce qui augmente la taille du fichier. Le système de fichiers tentera de stocker les nouvelles données à côté des données d'origine. Malheureusement, s'il n'y a pas assez d'espace, le fichier doit être scindé en plusieurs morceaux. Lorsque votre disque dur lit le fichier, ses têtes doivent sauter entre les différents emplacements physiques sur le disque dur pour lire chaque morceau de secteurs. Ce qui ralentit l'accès aux données.



La défragmentation est un processus intensif qui déplace les morceaux de fichiers afin de réduire la fragmentation, en s'assurant que chaque fichier est contiguë sur le disque.



Bien sûr, cela est différent pour les disques SSD qui n'ont pas de pièces mobiles et ne doivent pas être défragmentés. Défragmenter un disque SSD réduira au final sa durée de vie.



Les systèmes de fichiers de Windows



L'ancien système de fichiers FAT (Windows 98 et ME et encore utilisé sur les lecteurs flash USB aujourd'hui) ne cherche pas à organiser les fichiers intelligemment. Lorsque vous enregistrez un fichier sur un système de fichiers FAT, il l'enregistre le plus près possible du début du disque. Lorsque vous enregistrez un deuxième fichier, il l'enregistre tout de suite après le premier fichier et ainsi de suite. Lorsque les fichiers originaux croissent en taille, ils deviennent toujours fragmentés. Il n'y a pas de place suffisante à proximité du fichier original pour y être enregistré.



Le système de fichiers NTFS (Windows XP et 2000) essaie d'être un peu plus intelligent. Il affecte un espace libre autour des fichiers sur le disque. Néanmoins, ce systèmes de fichiers se fragmente au fil du temps.



En raison de la façon dont fonctionne ces systèmes de fichiers, ils ont besoin d'être défragmentés afin d'obtenir un rendement maximal.



Les systèmes de fichiers sur Linux



Les systèmes Ext2, Ext3, et Ext4 (systèmes de fichiers utilisés par la plupart des distributions Linux actuelles) organisent et répartissent les fichiers sur le disque dur de manière plus intelligente. Au lieu de placer les fichiers près les uns des autres sur le disque dur, ces systèmes de fichiers dispersent les fichiers sur tout le disque, laissant une grande quantité d'espace libre entre eux. Quand un fichier est modifié et que sa taille augmente, il y a généralement beaucoup d'espace libre pour enregistrer le fichier sur des secteurs contiguë. S'il y a fragmentation, le système de fichiers tentera de déplacer les fichiers afin de réduire la fragmentation en utilisation normale sans avoir besoin d'un utilitaire de défragmentation.



En raison de la façon dont ces systèmes fonctionnent, il y aura fragmentation importante lorsque votre disque sur se remplit à une capacité de 95% (voire 80%). Cependant, le système de fichiers est conçu pour éviter la fragmentation en utilisation normale.



Si vous avez des problèmes avec la fragmentation sous Linux, vous avez probablement besoin d'un plus gros disque dur. Si vous avez réellement besoin de défragmenter un système de fichiers Linux, la façon la plus simple et sans doute la plus fiable de faire est de copier tous les fichiers de la partition sur un autre média, effacer les fichiers de la partition, puis copier les fichiers à nouveau sur la partition. Le système de fichiers saura répartir les fichiers intelligemment sur le disque.



Vous pouvez vérifier la fragmentation de votre disque à l'aide de la commande fsck :



Code :
fsck -nvf /dev/sdx




où x = la partition de votre disque



Écrit par: DaaX, le : 28/09/2012



Retour :Utiliser Mageia

Cette page a été vue 18153 fois