Bienvenue chez MLO

Auto
Création facile d'une clé USB bootable
 




Prérequis





  • Avoir téléchargé la Mageia. Si ce n'est déjà fait, vous pouvez le faire en cliquant ici.
  • Avoir un système qui vous permet de booter sur clé USB.
  • Avoir une clé USB d'au minimum 700 Mo d'espace libre et sans aucune donnée pour le Live CD.
  • Avoir une clé USB d'au minimum 8 Go d'espace libre et sans aucune donnée pour le DVD_4Go.






Création facile d'une clé USB bootable - Méthode standard




IsoDumper : Linux




Les éditions Live CD ou DVD de Mageia ont été créées en tant qu'images ISO hybrides. Ces images ISO peuvent être facilement déployées sur des clés USB, qui sont tout à fait utile quand votre matériel n'a pas de lecteur de CD ou DVD. Ubuntu a développé un petit outil facile d'utilisation qui va vous permettre de créer une clé USB bootable via votre système linux et a été modifié et adapté pour Mageia par Papoteur, un grand merci à lui !
Le paquet est disponible dans les dépôts officiels de Mageia en version usb-imagewriter-0.1.3 de Ubuntu et dans les dépôts de MLO en version isodumper-0.1 remastérisé Mageia.


Ce tutoriel vous présente comment procéder pour obtenir cet outil et l'utiliser sur votre Mageia.


1. On va commencer par télécharger et installer le paquet IsoDumper :

1.1 Soit vous passez par le CCM -> Installer et désinstaller des logiciels -> zone Rechercher= isodumper


1.2 Soit en téléchargement direct sur les dépôts MLO via les liens suivant :



1.3 Ou encore en console et en root :

Code BASH :
urpmi isodumper



2. Maintenant que le paquet est installé on va pouvoir l'utiliser, rendez-vous dans le menu Applications :

Cliquez gauche, sur l'icône :

Entrez votre mot de passe root :


3. Voilà ce a quoi ressemble l'outil :


4. Cliquez sur l'onglet de gauche Écrire l'image :


5. Sélectionner l'iso de votre choix, et cliquez sur Ouvrir :


6. Maintenant sélectionnez votre périphérique usb dans l'onglet de droite sur :


7. Vous pouvez maintenant lancer l'écriture de l'iso sur la clé usb, cliquez sur Écrire sur le périphérique :


8. Acceptez l'avertissement, cliquez sur Valider :


8. Voilà l'écriture à commencée, une barre de progression ainsi qu'une fenêtre Détails vous donnera l'état de l'avancement de l'écriture sur la clé usb :


9. Aussi facile que cela ;) , la copie s'est achevée avec succès. Si vous le souhaitez une copie des logs à été enregistrée dans votre home (/home/user/.isodumper/isodumper.log) :





SUSE Studio ImageWriter : Windows




Les éditions Live CD ou DVD de Mageia ont été créées en tant qu'images ISO hybrides. Ces images ISO peuvent être facilement déployées sur des clés USB, qui sont tout à fait utile quand votre matériel n'a pas de lecteur de CD ou DVD. OpenSUSE a développé un petit outil facile d'utilisation qui va vous permettre de créer une clé USB bootable via votre système Windows.


Ce tutoriel vous présente comment procéder pour obtenir cet outil et l'utiliser pour la plate-forme : Windows.


1. Vous téléchargez l'utilitaire depuis le site : https://github.com/downloads/openSUSE/kiwi/ImageWriter.exe

2. Vous l’exécutez :


Il faut le lancer en administrateur, si l'application ne s'ouvre pas, vérifier que .NET 2.0 Runtime soit bien installé.

3.Vérifiez que dans le menu déroulant votre clé USB soit bien sélectionnée puis cliquez sur Select

3.1 Vous allez chercher le dossier :


Il va afficher par défaut un fichier d'extension .Raw , entrez dans nom du fichier *.* puis appuyez sur la touche Entrée du clavier, la liste s'affichera.
Sélectionnez ensuite votre fichier ISO.

4 Un message d'avertissement va s'afficher pour vous signaler l'écriture (et effacement) de votre clé USB puis l'écriture va démarrer.



4.1Une fois terminé, un message Success va s'afficher !


Voilà c'est fait !
Testez votre clé USB en bootant dessus. ;)



5 Ne soyez pas étonné, si vous voyez ce message en branchant votre clé sous Windows, c'est tout à fait normal :





Mandriva Seed




Les éditions Live CD ou DVD de Mageia ont été créées en tant qu'images ISO hybrides. Ces images ISO peuvent être facilement déployées sur des clés USB, qui sont tout à fait utile quand votre matériel n'a pas de lecteur de CD ou DVD. Mandriva a développé un petit outil facile d'utilisation qui va vous permettre de créer une clé USB bootable via votre système linux ou votre système Windows.


Ce tutoriel vous présente comment procéder pour obtenir cet outil et l'utiliser pour chacune des plate-forme : Windows et Linux.


Pour Windows




1. Vous pouvez télécharger l'outil Mandriva Seed pour windows en cliquant ici.

2. Par la suite, décompressez ce fichier à l'endroit que vous désirez.

3. Double-cliquez sur le fichier nommé mandriva-seed.exe. Vous obtiendrez l'interface suivante :



4. Si ce n'est déjà fait, vous devez connecter votre clé USB.

5. Une fois fait, cliquez sur le bouton rafraîchir pour voir apparaître le lecteur représentant votre clé USB.

6. Ensuite, sélectionnez l'image ISO hybride que vous avez téléchargé en cliquant sur le bouton Browse.

7. Enfin, cliquez sur le bouton Create Live USB.

Voilà, votre clé USB est maintenant devenue une clé USB bootable. Vous pouvez maintenant booter dessus en vous assurant de changer votre séquence de boot dans le BIOS de votre ordinateur si nécessaire.
Si mandriva-seed ne fonctionne pas pour vous, le prometteur rufus semble être une alternative intéressante.



Pour Linux




Mandriva Seed ne fonctionne malheureusement plus avec Mageia 3 !!

8. Vous pouvez télécharger l'outil Mandriva Seed pour linux en cliquant ici.



9. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur ce fichier et éditez les propriétés. Sélectionnez l'onglet Droits d'accès et cochez la case est exécutable.



10. Enfin, double cliquez sur ce fichier pour démarrer l'application (vous obtiendrez le même interface qu'au point 3) et suivez les étapes 4 à 7 ci-dessus présentées.

Toute fois il existe aussi un paquet rpm pour Mageia 2 disponible dans les dépôts MLO : mandriva-seed-1.0-1.mga2.noarch.rpm




Création facile d'une clé USB bootable - Méthode avancée



Pour les utilisateurs avancées de linux, il est possible de créer cette clé USB sans devoir télécharger l'application Mandriva Seed ou autre.


Les bases



La commande dd permet de copier tout ou partie d'un disque par blocs d'octets, indépendamment de la structure du contenu du disque en fichiers et en répertoires.

Contrairement à la copie avec la commande cp ou la copie avec la commande tar, la copie avec dd permet de reproduire des zones de disque qui ne font pas partie d'un système de fichier : secteur de démarrage (le MBR), tables de partition, traces laissées sur le disque par des fichiers effacés etc. L'un de ses emplois les plus importants est donc la création d'une copie de sauvegarde exacte de votre partition système et sa récupération, par l'entremise d'un live-CD ou live-DVD en cas de pépin.

D'autres fonctions que la copie au sens strict, un peu «spéciales» mais parfois utiles, sont également rendues disponibles grâce à dd, vous pouvez vous documenter à cette adresse pour plus de détails : http://doc.ubuntu-fr.org/dd

La structure de la commande qui nous intéresse a la forme générale suivante :

Code BASH :
dd if=<source> of=<cible> bs=<taille des blocs> skip= seek= conv=<conversion>


source représente les données à copier, cible est l'endroit où les copier ; ça se comprend : if correspond à l'input file et of correspond à l'output file.

bs est habituellement une puissance de 2, supérieure ou égale à 512, représentant un nombre d'octets (par exemple: 512, 1024, 2048, 4096, 8192, 16384, mais cela peut être tout nombre raisonnable).

Attention !! Si vous inversez la source et la cible, vous pouvez perdre beaucoup de données. Cette caractéristique a inspiré le surnom de dd : le Destructeur de Données !!

Source utilisation de dd


Avec l'utilitaire "dd"



Nous utiliserons la console pour créer facilement une clé USB bootable :

1. Connectez d'abord votre clé USB

2. Ouvrez une console et tapez l'une des commandes suivantes (de la plus bavarde à la moins bavarde mais suffisante, en root et en respectant la casse) pour connaître le device associé à votre clé USB :

Code BASH :
fdisk -l
 
fdisk -l | egrep '(s|h)d[a-z]'
 
fdisk -l | grep Disque


Vous devriez obtenir un device de la forme suivante : /dev/sdX où X représente une seule lettre (a ou b ou c ou d ou e etc.).

3. Démontez tous les points de montage de cette clé si nécessaire avec la commande umount. Il peut être nécessaire de déconnecter puis reconnecter la clé USB afin que celle-ci soit à nouveau reconnue par le système mais non montée.

4. En root, lancez la commande suivante :

Code BASH :
dd if=le_nom_complet_du_fichier_iso of=/dev/sdX bs=1M


et remplacez /dev/sdX par le device obtenu à l'étape 2.


Exemple




Code BASH :
# fdisk -l | grep Disque
Disque /dev/sda : 500.1 Go, 500107862016 octets
Disque /dev/sdb : 320.1 Go, 320072933376 octets
Disque /dev/sdc : 4126 Mo, 4126146560 octets


Dans mon cas ma clé usb de 4GB est /dev/sdc et l'iso est Mageia-2-LiveCD-KDE4-Europe1-Americas-x86_64-CD dans le répertoire Téléchargements, ce qui va donner la commande :

Code BASH :
dd if=/home/user/Téléchargements/Mageia-2-LiveCD-KDE4-Europe1-Americas-x86_64-CD.iso of=/dev/sdc bs=1M


5. Une fois terminé, lancez la commande sync.

Code BASH :
sync


6. Débranchez votre clé USB.

Voilà c'est fait !
Testez votre clé USB en bootant dessus. ;)



Avec l'utilitaire "dcfldd"



dcfldd n'est pas natif dans votre système par défaut contrairement à dd, donc il va falloir l'installer et celui-ci est présent dans les dépôts de Mageia :
Code BASH :
urpmi dcfldd


Nous utiliserons la console pour créer facilement une clé USB bootable :

1. Connectez d'abord votre clé USB

2. Ouvrez une console et tapez l'une des commandes suivantes (de la plus bavarde à la moins bavarde mais suffisante, en root et en respectant la casse) pour connaître le device associé à votre clé USB :

Code BASH :
fdisk -l
 
fdisk -l | egrep '(s|h)d[a-z]'
 
fdisk -l | grep Disque


Vous devriez obtenir un device de la forme suivante : /dev/sdX où X représente une seule lettre (a ou b ou c ou d ou e etc.).

3. Démontez tous les points de montage de cette clé si nécessaire avec la commande umount.

4. En root, lancez la commande suivante :

Code BASH :
dcfldd sizeprobe=if statusinterval=5 if=le_nom_complet_du_fichier_iso of=/dev/sdX bs=1M

Le sizeprobe=if indique qu'il faut demander la taille totale à transférer à la source (if =inputfile) car ici elle est connue. Parfois il faut mettre of (output file) car on sait quelle taille on veut en sortie (contrôler avec le paramètre bs) et que la source provient d'un /dev/zero (des zéros) ou d'un /dev/random (aléatoire).

Le statusinterval=5 est le nombre de bloc au bout duquel il met à jour le statut. Il ne faut pas le mettre trop bas ni trop élevé.

et remplacez /dev/sdX par le device obtenu à l'étape 2.


Exemple




Code BASH :
# fdisk -l | grep Disque
Disque /dev/sda : 500.1 Go, 500107862016 octets
Disque /dev/sdb : 320.1 Go, 320072933376 octets
Disque /dev/sdc : 4126 Mo, 4126146560 octets


Dans mon cas ma clé usb de 4GB est /dev/sdc et l'iso est Mageia-2-LiveCD-KDE4-Europe1-Americas-x86_64-CD dans le répertoire Téléchargements, ce qui va donner la commande :

Code BASH :
dcfldd sizeprobe=if statusinterval=5 if=/home/user/Téléchargements/Mageia-2-LiveCD-KDE4-Europe1-Americas-x86_64-CD.iso of=/dev/sdc bs=1M


5. Une fois terminé, lancez la commande sync.

Code BASH :
sync


6. Débranchez votre clé USB.

Guide d'utilisation de dcfldd

Voilà c'est fait !
Testez votre clé USB en bootant dessus. ;)


Écrit par: Enzolyte, Le: 06/05/11


Complété par: david.david, Le: 02/03/13


Retour :Installer Mageia



 
Cette page a été vue 43565 fois