Connexion

Forum

Discussions Libres Choses et autres... !

pg80 Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 26/07/2010 à 02h29

Localisation : Saguenay, Québec, Canada

Messages: 1019

Le 03/09/2018 à 13h52

Reprise du message précédent

Salut à tous,

Du site OWDIN : Qui a besoin de démocratie quand on a des ¨data¨ ?

¨ Voici comment la Chine réglemente l’utilisation des données, de l’IA et de la surveillance Internet.
(sans doute un des meilleurs articles de la semaine).

En 1955, l’écrivain de science-fiction Isaac Asimov a publié un court récit sur une expérience de « démocratie électronique« , dans laquelle un seul citoyen, choisi pour représenter une population entière, répondait à des questions générées par un ordinateur nommé Multivac. La machine a pris ces données et a calculé les résultats d’une élection qui n’a donc jamais eu besoin de se produire. L’histoire d’Asimov se déroule à Bloomington, Indiana, mais aujourd’hui, une approximation de Multivac est en cours de construction en Chine.

Pour tout régime autoritaire, « il y a un problème fondamental pour le centre de comprendre ce qui se passe aux niveaux inférieurs et dans la société », dit Deborah Seligsohn, politologue et spécialiste de la Chine à l’Université Villanova de Philadelphie. Comment gouverner efficacement un pays qui abrite une personne sur cinq sur la planète, dont l’économie et la société sont de plus en plus complexes, si vous n’autorisez pas le débat public, l’activisme civil et la rétroaction électorale ?

Comment recueillez-vous suffisamment d’informations pour prendre des décisions ? Et comment un gouvernement qui n’invite pas ses citoyens à participer continue-t-il de susciter la confiance et de modifier le comportement du public sans mettre la police à chaque pas de porte ?

Hu Jintao, le leader de la Chine de 2002 à 2012, avait tenté de résoudre ces problèmes en permettant un modeste dégel démocratique, permettant aux doléances d’atteindre la classe dirigeante. Son successeur, Xi Jinping, a inversé cette tendance.

Au lieu de cela, sa stratégie pour comprendre et répondre à ce qui se passe dans un pays de 1,4 milliard d’habitants repose sur une combinaison de surveillance, d’IA et de grandes données pour surveiller la vie et le comportement des gens dans les moindres détails¨...
( Voir la suite de l`article au complet )

https://owdin.live/2018/09/02/qui-a-besoin-de-democratie-quand-on-a-des-data/

Pégé :diable:


Xubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19 LTS / Mageia 5 / Emmabuntüs 3.0

Windows 7 / Windows 10 Pro / Linux Lite 4.40 LTS

MacOS X, version 10.4.11 ¨Tiger¨. - http://pege76.canalblog.com/
Site web    
pg80 Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 26/07/2010 à 02h29

Localisation : Saguenay, Québec, Canada

Messages: 1019

Le 06/09/2018 à 16h43
Salut à tous,

Du site Usbek & Rica : Peut-on inventer un « autre » Internet, robuste et décentralisé ?

¨ Le Web 2.0 a vécu. Il paraît de plus en plus clair que le Web 3.0 se caractérisera par sa forte décentralisation. Explications de la démarche d'IPFS, un protocole d'échanges de données pour répondre aux limites du Web actuel.

¨ L'ambition est claire : moderniser, voire remplacer le Web actuel. « Nous défendons un Web pleinement distribué, où les applications ne sont plus hébergées sur des serveurs centralisés, mais opèrent en tous points du réseau depuis les ordinateurs des utilisateurs. Un Web sur lequel le contenu transite via de multiples intermédiaires, pas forcément dignes de confiance, sans faire perdre le contrôle des données ou en risquer la pérennité », expliquait Juan Benet, fondateur d’IPFS, au démarrage du projet, développé depuis 2014 de façon communautaire et OpenSource.

« Les réseaux que nous utilisons sont terriblement XXe siècle. On peut faire mieux », assure-t-il. De fait, la logique qui sous-tend IPFS est justifiée par les limites évidentes du Web actuel.

Ce dernier, censé être décentralisé par nature, est désormais devenu un cas typique de consolidation hiérarchisée de l’information. Tout – à commencer par les données personnelles des usagers – est stocké sur des serveurs distants et centralisés, sujets au piratage, aux failles techniques ou à la disparition pure et simple (comme l’a montré la suppression des 38 millions de sites web Geocities, abandonnés par Yahoo en 2009).

Le Web d'aujourd'hui est fragile. On estime que la durée de vie moyenne d’une page web est de 100 jours !

Par ailleurs, la logique « client-serveur », très consommatrice de bande passante, a vécu et peut être largement optimisée par le P2P (peer-to-peer, ou pair-à-pair) : plutôt que chaque internaute téléchargeant temporairement un fichier sur son propre ordinateur pour chaque page Web, les fichiers se récupèrent plus efficacement, par petits bouts et de façon simultanée, depuis les ordinateurs de tous les utilisateurs¨...
( Voir l`article au complet )

https://usbeketrica.com/article/peut-on-inventer-un-autre-internet-robuste-et-decentralise

Pégé :diable:


Xubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19 LTS / Mageia 5 / Emmabuntüs 3.0

Windows 7 / Windows 10 Pro / Linux Lite 4.40 LTS

MacOS X, version 10.4.11 ¨Tiger¨. - http://pege76.canalblog.com/
Site web    
pg80 Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 26/07/2010 à 02h29

Localisation : Saguenay, Québec, Canada

Messages: 1019

Le 10/09/2018 à 17h32


Salut à tous,

Du site Numérama : Microsoft fera payer les entreprises qui désirent un support spécial pour Windows 7 !

Et ceux qui demeureront avec Microsoft devront se contenter de l`insipide et inutilement complexe Windows 10.


¨ Microsoft va proposer entre 2020 et 2023 un support spécial étendu pour Windows 7. Destiné aux entreprises, il sera payant.

Cela fait des années que Microsoft a planifié la fin du support étendu de Windows 7. Depuis 2014, pour être précis. Au-delà de la date fatidique, fixée au 20 janvier 2020, il ne sera plus possible de recevoir la moindre mise à jour de sécurité pour le système d’exploitation. Cela mettra alors un terme définitif à la carrière de l’OS, commencée le 22 octobre 2009.

Le support standard, lui, s’est arrêté le 13 janvier 2015. À partir de cette date, la firme de Redmond a progressivement retiré Windows 7 du marché, en cessant de fournir certaines versions à ses partenaires ou en arrêtant la vente d’ordinateurs avec l’OS préinstallé. Dans le même temps, l’entreprise a lourdement fait la promotion de ses nouvelles offres, d’abord Windows 8 à partir de 2012 puis Windows 10 en 2015.

¨Windows 7 Extended Security Updates¨ !

En réalité, il serait plus juste de parler d’arrêt du support étendu gratuit de Windows 7, car il s’avère que Microsoft va proposer une offre payante pour fournir un support étendu entre 2020 et 2023. Une offre payante, destinée aux entreprises, qui par nature ont plus de mal à migrer vers un nouvel OS qu’un particulier — il faut en effet tenir compte du parc installé, des logiciels présents sur les postes, etc).

Cette offre, baptisée Windows 7 Extended Security Updates, « sera vendue sur une base par appareil et le prix augmentera chaque année. Elle sera disponible pour tous les clients Windows 7 Professionnel et Windows 7 Entreprise […], avec un rabais pour les clients disposant d’un abonnement Windows 10 Entreprise ou Windows 10 Éducation », explique le géant des logiciels¨...
( Voir l`article au complet )

https://www.numerama.com/tech/416374-microsoft-fera-payer-les-entreprises-qui-desirent-un-support-special-pour-windows-7.html

Pégé :diable:


Xubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19 LTS / Mageia 5 / Emmabuntüs 3.0

Windows 7 / Windows 10 Pro / Linux Lite 4.40 LTS

MacOS X, version 10.4.11 ¨Tiger¨. - http://pege76.canalblog.com/
Site web    
pg80 Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 26/07/2010 à 02h29

Localisation : Saguenay, Québec, Canada

Messages: 1019

Le 15/09/2018 à 13h45
Salut à tous,

Du site OWDIN : Si vous parcourez notre monde avec une chanson dans le cœur et une mélodie sur le bout de la langue, Amadeus Code pourrait vous aider à la transformer en une belle musique. L’application utilise l‘intelligence artificielle pour aider les auteurs-compositeurs à passer de l’inspiration au chef-d’œuvre musical.

¨ Après une version bêta limitée, Amadeus Code vient de s’ouvrir au public, prêt à transformer des artistes potentiels en musiciens à succès.

Comment ça marche : L’intelligence artificielle d’Amadeus Code pioche dans les bibliothèques musicales, décomposant la musique en petites unités et cherchant des modèles. Lorsqu’un auteur-compositeur utilise l’application, l’IA peut alors remonter ces modèles et suggérer de nouvelles notes, construisant lentement les mélodies du compositeur en musique.

« L’intelligence artificielle a cette capacité particulière de trouver de nouvelles solutions – certaines réussies, d’autres moins « , déclare Taishi Fukuyama, cofondateur d’Amadeus Code, dans un communiqué. »
Ce sont des suggestions qu’un compositeur peut prendre ou laisser. Ses décisions peuvent déclencher une nouvelle idée pour un compositeur, l’amenant sur un nouveau territoire créatif. »

La dernière version de l’application est dotée d’une nouvelle fonctionnalité, Harmony Library, qui permet aux utilisateurs de rechercher l’inspiration dans la bibliothèque de Spotify, en particulier ses progressions d’accords. Si l’inspiration vous vient quand vous écoutez, disons, Avenged Sevenfold, l’application prendra la progression d’accords de la chanson et générera un nombre infini de mélodies en plus des accords. Les utilisateurs peuvent alors modifier, disséquer et reconstruire ces mélodies dans leurs propres compositions.

Il ne s’agit pas de copier en soi, mais plutôt de s’inscrire dans la tradition musicale séculaire de créer une nouvelle chanson inspirée par le travail de quelqu’un d’autre, comme Lana Del Rey l’a été par Radiohead. (Et si l’artiste n’est pas d’accord que la chanson a été substantiellement transformée, vous pouvez toujours blâmer l’IA.)

Fukuyama espère que les auteurs-compositeurs ne laisseront pas l’application faire leur travail à leur place : « Nous espérons que les utilisateurs compléteront le travail commencé par Amadeus Code en racontant leurs propres histoires uniques, ce qui continuera à rendre la musique vraiment irremplaçable par intelligence artificielle »¨... ( Voir l`article au complet )

https://owdin.live/2018/09/08/cette-application-dintelligence-artificielle-veut-faire-de-la-belle-musique-avec-vous-amadeus-code/

Pégé :diable:


Xubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19 LTS / Mageia 5 / Emmabuntüs 3.0

Windows 7 / Windows 10 Pro / Linux Lite 4.40 LTS

MacOS X, version 10.4.11 ¨Tiger¨. - http://pege76.canalblog.com/
Site web    
pg80 Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 26/07/2010 à 02h29

Localisation : Saguenay, Québec, Canada

Messages: 1019

Le 21/09/2018 à 21h47
Salut à tous,

Du site L`Atelier :Quels seront les usages de l'ordinateur quantique ?

¨ Bien que la technologie en soit encore à ses balbutiements, certaines entreprises permettent déjà d’employer les ressources de l’ordinateur quantique via leur service cloud. Doté d’une grande puissance de calcul, il pourrait apporter de nombreuses applications autour du traitement des masses de données.


Le 5 avril dernier, IBM organisait, dans ses locaux de Menlo Park, en Californie, un événement rassemblant chercheurs, investisseurs et entrepreneurs pour évoquer les usages potentiels de l’ordinateur quantique. Quatre vingt dix ans après la présentation du principe d’incertitude par Heisenberg, pilier de la mécanique quantique, cette dernière s’invite dans l’informatique, où elle pourrait opérer une véritable révolution. D’IBM à Google, en passant par Microsoft et Intel, les géants de l’informatique mondiale effectuent tous des recherches autour de l’ordinateur quantique. Mais elles ne sont pas les seules à s’y intéresser.

La banque JP Morgan a ainsi réuni un petit groupe d’ingénieurs et de mathématiciens pour évaluer le potentiel de cette technologie dans des domaines comme le trading et la prédiction des risques financiers. Autre signe qui ne trompe pas : les investissements s’accélèrent. Ainsi, les jeunes pousses qui conçoivent puces, ordinateurs et logiciels autour de l’informatique quantique ont levé 248 millions l’an passé, contre seulement 46 en 2016, d’après CB Insights, entreprise américaine spécialisée dans la prospective technologique.

<< L’informatique quantique reprend les principes de la mécanique quantique pour construire des ordinateurs d’un type nouveau>>.
(Andris Ambainis )


Selon Andris Ambainis, chercheur en mécanique et informatique quantiques à l’université de Lettonie, cette discipline réinvente l’informatique à l’aide de la physique. « La mécanique quantique décrit les lois de la nature telles qu’elles s’appliquent à une toute petite échelle (par exemple, au niveau des atomes ou des particules). Au cœur de la mécanique quantique se trouve un petit nombre de principes mathématiques simples. Ces principes sont communs à de nombreuses particules différentes (des atomes aux particules de lumière) et, dans le même temps, différents des principes de la physique conventionnelle (que nous constatons au quotidien). L’informatique quantique reprend les principes de la mécanique quantique pour construire des ordinateurs d’un type nouveau. »¨... ( Voir l`article au complet )

https://atelier.bnpparibas/prospective/article/usages-ordinateur-quantique

Pégé :diable:


Xubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19 LTS / Mageia 5 / Emmabuntüs 3.0

Windows 7 / Windows 10 Pro / Linux Lite 4.40 LTS

MacOS X, version 10.4.11 ¨Tiger¨. - http://pege76.canalblog.com/
Site web    
pg80 Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 26/07/2010 à 02h29

Localisation : Saguenay, Québec, Canada

Messages: 1019

Le 01/10/2018 à 13h53
Salut à tous,

Du site Le Monde.fr : La Californie réinstaure la neutralité du Net, l’Etat fédéral l’attaque en justice

¨ L’administration de Donald Trump a lancé des poursuites judiciaires contre l’Etat californien après que celui-ci a fait passer une loi pour rétablir ce principe.

L’administration de Donald Trump a lancé des poursuites contre l’Etat de Californie afin de le forcer à abandonner une nouvelle loi protégeant la neutralité du Net, qui garantit un accès égal au réseau quels que soient l’utilisateur et le service auquel il se connecte, a fait savoir le ministère de la justice dans un communiqué, publié dimanche 30 septembre.

Le texte de loi, qui avait été signé le jour même par Jerry Brown, le gouverneur démocrate de l’Etat le plus peuplé et le plus riche des Etats-Unis, permet de rétablir ce principe fondateur d’Internet qui avait été aboli par la commission fédérale des communications (FCC), le régulateur du secteur, en juin.

Internet à deux vitesses !
La décision de la FCC avait été justifiée par ce que M. Pai perçoit comme un obstacle aux investissements. Elle autorise théoriquement les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) à moduler la vitesse de débit en fonction du contenu qui passe dans leurs tuyaux, ce qui pourrait aboutir à la création d’un « Internet à deux vitesses ».

Les partisans de la « neutralité » – qui comptent dans leurs rangs de grandes entreprises du secteur comme Amazon, Facebook ou Google, mais aussi de plus petites qui craignent de ne pouvoir suivre financièrement – redoutent que les FAI soient tentés de faire payer plus cher pour un débit plus rapide, ou bloquent certains services leur faisant concurrence, comme la vidéo à la demande, la téléphonie par Internet ou les moteurs de recherche.

De nombreux autres Etats américains souhaitent mettre en place leurs propres règles de protection de la neutralité du Net malgré l’interdiction de la FCC.

L’administration Trump veut faire un exemple avec la Californie, un Etat qui combat déjà la politique d’immigration ou de dérégulation de la protection de l’environnement prônée par le président américain¨... ( Voir l`article au complet )

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/10/01/la-californie-retablit-la-neutralite-du-net-la-justice-poursuit_5362497_4408996.html

Pégé :diable:


Xubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19 LTS / Mageia 5 / Emmabuntüs 3.0

Windows 7 / Windows 10 Pro / Linux Lite 4.40 LTS

MacOS X, version 10.4.11 ¨Tiger¨. - http://pege76.canalblog.com/
Site web    
pg80 Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 26/07/2010 à 02h29

Localisation : Saguenay, Québec, Canada

Messages: 1019

Le 06/10/2018 à 13h40
Salut à tous,

Du site Actu Environnement :La surconsommation numérique se révèle insoutenable pour l'environnement !
¨
¨ La croissance exponentielle du numérique constitue une menace pour le climat et les ressources naturelles, révèle The Shift Project. Le think tank recommande d'adopter urgemment un scénario de sobriété numérique.

"Hors de la sobriété, point de salut. On aura beau faire tous les gains d'efficience, ils n'absorberont pas la croissance des usages", explique Hugues Ferreboeuf. Cet expert a dirigé un groupe de travail sur l'impact environnemental du numérique pour le think tank The Shift Project. Les conclusions de ses travaux ont été dévoilées jeudi 4 octobre lors d'un colloque.

Alors que le numérique est perçu comme ayant des effets systémiques positifs, notamment par son accompagnement de la transition énergétique, la dizaine d'experts mobilisés montre au contraire que, dans ses usages actuels, il constitue un risque pour le climat et les ressources naturelles. "La transition numérique telle qu'elle est actuellement mise en œuvre participe au dérèglement climatique plus qu'elle n'aide à le prévenir", alertent les experts, quelques jours avant la publication du rapport spécial du Giec sur les moyens permettant de limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C. Des conclusions qui rejoignent les préconisations du livre blanc "Numérique et environnement" publié en mars dernier par l'Iddri, la Fing, WWF et GreenIT.fr.

Surconsommation numérique !
Il faut dire que la consommation actuelle du numérique explose. L'empreinte énergétique directe des serveurs, réseaux et terminaux, qui tient compte de l'énergie utilisée pour leur fabrication comme pour leur utilisation, progresse au rythme insoutenable de 9% par an. "L'intensité énergétique de l'industrie numérique augmente de 4% par an, à contre courant de celle du PIB mondial qui décroît de 1,8% par an", pointe Hugues Ferreboeuf. Dans le collimateur des experts ? L'usage de la vidéo, en premier lieu, dont la consommation explose malgré sa surconsommation énergétique. En particulier les vidéos de "petits chats" et le porno pointées par les participants du colloque. "L'impact énergétique du visionnage de la vidéo est environ 1.500 fois plus grand que la simple consommation électrique du smartphone lui-même", illustre le rapport¨...
( Voir l`article au complet )

https://www.actu-environnement.com/ae/news/surconsommation-numerique-revele-insoutenable-environnement-32129.php4?xtor=AL-62

Pégé :diable:


Xubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19 LTS / Mageia 5 / Emmabuntüs 3.0

Windows 7 / Windows 10 Pro / Linux Lite 4.40 LTS

MacOS X, version 10.4.11 ¨Tiger¨. - http://pege76.canalblog.com/
Site web    
pg80 Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 26/07/2010 à 02h29

Localisation : Saguenay, Québec, Canada

Messages: 1019

Le 14/10/2018 à 13h49
Salut à tous,

Du site Numérama : Microsoft libère 60 000 brevets pour protéger Linux

¨ Microsoft ne se contente pas d'aimer Linux : le groupe veut aussi le protéger. Le géant des logiciels rejoint le fonds de propriété intellectuelle OIN, qui propose de mettre en commun des brevets au profit de Linux. Et il n'est pas venu les mains vides : il offre 60 000 de ses brevets.

Cela aurait été proprement impensable il y a quelques années. Et pourtant : Microsoft a fait un geste remarquable en direction de la communauté du logiciel libre, mercredi 10 octobre. Le géant du logiciel a non seulement annoncé sa participation au fonds de propriété intellectuelle Open Invention Network (OIN), mais en plus il apporte avec lui pas moins de 60 000 brevets.

Pour le dire simplement, Microsoft vient en fait de libérer 60 000 brevets au profit de Linux et, plus généralement, du logiciel libre. En effet, l’initiative OIN consiste à « protéger Linux » à travers un portefeuille défensif de brevets. Ce fonds, lancé en 2005, compte dans ses rangs des géants comme Google, IBM et Sony, mais aussi NEC, Philips, Red Hat, SUSE, et Toyota.

Tout groupe, projet ou développeur travaillant sur Linux, GNU, Android ou tout autre logiciel lié à Linux peut rejoindre OIN, sans frais ou royalties. Comme le résume The Verge, OIN est une plateforme de licence profitant à 2 650 entités — des développeurs individuels aux grandes entreprises — et tout le monde a accès à la fois aux brevets détenus par OIN et aux licences croisées entre les autres licenciés, sans redevances.

« Nous savons que la décision de Microsoft de rejoindre OIN peut surprendre certains ; ce n’est un secret pour personne qu’il y a eu des frictions dans le passé entre Microsoft et la communauté open source sur la question des brevets », admet dans un billet de blog Erich Andersen, qui officie chez Microsoft comme principal conseiller juridique pour tout ce qui a trait à la propriété intellectuelle.

« Nous savons que la décision de Microsoft de rejoindre OIN peut surprendre »¨... ( Voir la suite de l`article )

https://www.numerama.com/tech/426979-microsoft-libere-60-000-brevets-pour-proteger-linux.html

Pégé :diable:






Xubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19 LTS / Mageia 5 / Emmabuntüs 3.0

Windows 7 / Windows 10 Pro / Linux Lite 4.40 LTS

MacOS X, version 10.4.11 ¨Tiger¨. - http://pege76.canalblog.com/
Site web    
pg80 Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 26/07/2010 à 02h29

Localisation : Saguenay, Québec, Canada

Messages: 1019

Le 21/10/2018 à 02h28
Salut à tous,

Du site Framablog : De l’analogique au numérique (8/21) : l’utilisation de services tiers ne devrait pas trahir les attentes de respect de la vie privée

¨ Fin décembre, Ross Ulbricht1 a déposé son appel2 à la Cour suprême des États-Unis, soulignant ainsi un droit à la vie privée essentiel : utiliser du matériel qui renseigne une tierce partie sur votre situation ne devrait pas anéantir tout espoir de conserver une vie privée.

La plupart des constitutions prévoient une protection de la vie privée d’une manière ou d’une autre. La Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne consacre le droit au respect de la vie privée et familiale, du domicile et des communications. Dans la Constitution états-unienne, la formulation est légèrement différente, mais le résultat est le même : le gouvernement n’a pas le droit de s’immiscer dans la vie privée de quiconque sans bonne raison (« perquisitions ou saisies abusives »).

Les tribunaux états-uniens ont longtemps soutenu que si vous avez volontairement renoncé à une partie de vos droits à la vie privée en faveur d’un tiers, vous ne pouvez plus vous attendre au respect de votre vie privée dans ce domaine. Si l’on observe l’équivalent analogique de ces droits, cette doctrine est exécrable. Pour comprendre à quel point, il nous faut remonter à l’avènement des commutateurs téléphonique manuels.

Aux débuts de l’ère des téléphones, les standards téléphoniques étaient entièrement manuels. Lorsque vous demandiez à appeler quelqu’un, un opérateur téléphonique humain connectait manuellement le fil de votre téléphone à celui de votre destinataire et déclenchait un mécanisme qui faisait sonner le téléphone. Les opérateurs pouvaient écouter toutes les conversations s’ils le souhaitaient et savaient qui avait parlé à qui et quand.

Est-ce qu’on renonçait à sa vie privée en faveur d’un tiers en utilisant ce service de téléphonie manuel ? Oui, très certainement. Selon la doctrine numérique actuelle, les appels téléphoniques n’auraient plus rien de privé, quelles que soient les circonstances.

Pourtant, nous savons bien que les appels téléphoniques sont privés. Car en réalité, les opérateurs téléphoniques juraient sous serment de ne jamais divulguer la moindre information qu’ils auraient apprise durant leur travail, sur la vie privée des gens – pour vous dire à quel point la vie privée était prise au sérieux, même par les entreprises qui géraient les standards téléphoniques¨...
( Voir l`article au complet )

https://framablog.org/2018/03/05/21-degres-de-liberte-8/

Pégé :diable:


Xubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19 LTS / Mageia 5 / Emmabuntüs 3.0

Windows 7 / Windows 10 Pro / Linux Lite 4.40 LTS

MacOS X, version 10.4.11 ¨Tiger¨. - http://pege76.canalblog.com/
Site web    
teutates Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 24/09/2011 à 01h41

Localisation : Ariège

Messages: 1276

Le 28/10/2018 à 22h49


Toco y se gausos !
Asus P8Z68-V/GEN3 + Intel Core i2700k + RAM G-Skill 4x4Go PC 12800 + Gainward Geforce GTX 560 - 2 Go + Western Digital Velociraptor 300 Go (Mageia Cauldron / Fedora / Debian / Manjaro / Windows 10) + Seagate Barracuda 7200t/mn - 2 To - Sata 3 (data) + SSD Samsung 64 Go - Sata 3 (Mageia stable)
Site web    
cmoifp Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 01/01/2013 à 18h41

Messages: 875

Le 29/10/2018 à 08h30
L’avenir nous définira la nature de la nouvelle. :]


Carte Mère MSI FM2 A75MA E35
Processeur socket FM2 AMD A4-5300 AMD Radeon HD 7480D Graphics, 2 coeurs, 3,40 GHz
   
lebarhon Membre non connecté

Rang

Avatar

Modérateur Équipe Mageia

Inscrit le : 09/10/2010 à 14h18

Localisation : Normandie

Messages: 4079

Le 29/10/2018 à 09h53
Bonjour,

Redhat, ce sont nos gènes, est-ce bon pour notre avenir ?


CM Asus Z77-A+i5-2500K+GeForceGT520+RAM8Go
SSD Crucial M4+SSD Samsung EVO
Mageia 6 64 bits
   
cmoifp Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 01/01/2013 à 18h41

Messages: 875

Le 29/10/2018 à 10h44
Par principe même, l’uniformisation, n’est pas une bonne chose. Toutefois un ou des dénominateurs commun sont nécessaires pour échanger des informations. La difficulté résultante est de savoir si une multitude de personnes d’horizon divers (entreprises ou citoyens à part entière) participent au projet de manière équivalente. Utopie quand tu nous tiens (démocratie).


Carte Mère MSI FM2 A75MA E35
Processeur socket FM2 AMD A4-5300 AMD Radeon HD 7480D Graphics, 2 coeurs, 3,40 GHz
   
teutates Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 24/09/2011 à 01h41

Localisation : Ariège

Messages: 1276

Le 29/10/2018 à 23h18
lebarhon :
Bonjour,

Redhat, ce sont nos gènes, est-ce bon pour notre avenir ?

Et heureusement que ce n'est pas Oracle car alors les Augures ne pourraient qu'en tirer un mauvais présage.


Toco y se gausos !
Asus P8Z68-V/GEN3 + Intel Core i2700k + RAM G-Skill 4x4Go PC 12800 + Gainward Geforce GTX 560 - 2 Go + Western Digital Velociraptor 300 Go (Mageia Cauldron / Fedora / Debian / Manjaro / Windows 10) + Seagate Barracuda 7200t/mn - 2 To - Sata 3 (data) + SSD Samsung 64 Go - Sata 3 (Mageia stable)
Site web    
lebarhon Membre non connecté

Rang

Avatar

Modérateur Équipe Mageia

Inscrit le : 09/10/2010 à 14h18

Localisation : Normandie

Messages: 4079

Le 30/10/2018 à 08h41
teutates :

Et heureusement que ce n'est pas Oracle car alors les Augures ne pourraient qu'en tirer un mauvais présage.


Très bon :)


CM Asus Z77-A+i5-2500K+GeForceGT520+RAM8Go
SSD Crucial M4+SSD Samsung EVO
Mageia 6 64 bits
   
marc-andré Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 29/09/2015 à 00h10

Localisation : cavaillon

Messages: 673

Le 30/10/2018 à 15h39
salut
vous avez l'humeur à plaisanter, tant mieux!
moi, il me semble que cette année 2018, entre le rachat de "github" par M$ et maintenant RedHat par "big brother", le monde du libre a subi deux offensives très préoccupantes;
sans compter les vagues parmi les développeurs du noyau provoqué par le nouveau code de conduite;
les indices sont évidents que le monde du logiciel libre est attaqué car il dérange;
la bonne question est de savoir comment va-t-on résister ?


ACER Aspire 64 bits 4 coeurs , 4 Go RAM , 1 To SATA, 1ssd 240 Gio NVIDIA GeForce;
Mageia7 , gnome + fedora29 gnome, + mageia6 multi-bureau, + opensuse leap 15.0 plasma
Liberté et sécurité sont les arguments classiques pour LINUX. En prime il y a aussi la dignité et la confiance ressentie depuis que je suis sous Mageia
   
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie