Connexion

Besoin d'aide ? Une question ? Un avis ? Rejoignez nous sur notre salon IRC pour clavarder

Forum

Retours d'expériences Clé USB pour MGA Live avec partition de conservation. Très bien. Mais... pourrait être excellent.

tournel Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 28/12/2014 à 10h45

Messages: 51

Le 11/01/2021 à 19h04
J'utilisais de temps en temps MGA-Live.
Mais avec la partition permettant de conserver des fichiers d'une utilisation à l'autre, cela change la donne. La clé MGA-Live n'est plus une "clé-test" et peut devenir un véritable outil de travail.
Un bond supplémentaire serait de pouvoir transférer facilement depuis un ordinateur certains paramétrages de l'environnement graphique habituel, et aussi ceux de de certains logiciels. Je le fais déjà à la main, par exemple pour certains éléments de la configuration du système ou coté logiciels, par exemple pour les navigateurs ou autre courrielleur.
Il faut pouvoir aussi facilement utiliser un VPN, le cloud et le cryptage ( avec au moins une petite partition ).
Il me semble qu'il y a un gros potentiel de ce coté, autant pour les utilisateurs que pour Magéia.
En tout cas, c'est encore du très bon boulot alors c'est encore et toujours bravo et merci.

P.S. J'oubliais : une connexion à un mobile ou en direct, et le courant porteur en ligne. Edité par tournel Le 11/01/2021 à 19h16
   
cmoifp Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 01/01/2013 à 18h41

Messages: 1329

Le 11/01/2021 à 19h31
Bonjour tournel,

tu tombes à point, une page encore en anglais a été écrite par Morgano, tu peux la consulter ici


Carte Mère MSI FM2 A75MA E35
Processeur socket FM2 AMD A4-5300 AMD Radeon HD 7480D Graphics, 2 coeurs, 3,40 GHz
   
Papoteur Membre non connecté

Rang

Avatar

Modérateur Équipe Mageia

Inscrit le : 03/10/2011 à 22h16

Localisation : Metz

Messages: 8261

Le 12/01/2021 à 08h04
Bonjour,
Tu peux utiliser Isodumper pour créer la clé et ajouter une partition chiffrée ou non.
Pour le faire manuellement, après l'écriture de l'ISO sur la clé, il faut ajouter une partition formatée en ext4 (éventuellement chiffrée) et nommée "mgalive-persist". Ce n'est pas plus compliqué.


Yves
   
Papoteur Membre non connecté

Rang

Avatar

Modérateur Équipe Mageia

Inscrit le : 03/10/2011 à 22h16

Localisation : Metz

Messages: 8261

Le 12/01/2021 à 08h05
Pour le transfert des "préférences", non, on a rien. C'est tellement vaste et personnel.


Yves
   
tournel Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 28/12/2014 à 10h45

Messages: 51

Le 12/01/2021 à 21h52
Re-Salut à Papoteur et Re Bonsoir à Yves,
@Papoteur :
J’ai utilisé Isodumper, mais cela doit faire déjà un moment. La persistance était disponible mais sans doute pas encore le cryptage.
En fait j’ai balancé trop rapidement mon message au sujet de la clé MGA-Live.
Isodumper est en tout cas effectivement accessible à tous.
@Papoteur encore :
« Pour le transfert des "préférences", non, on a rien. »
Rien de prévu, mais pas rien.
De mémoire, donc susceptible d’erreur (mais j’y reviendrai ). Par exemple : après la création de la clé, j’ai regardé ce qui s’était installé et j’ai mis en dossier la totalité des fichiers de l’utilisateur Live, puis transféré ceux d’un utilisateur déjà paramétré. J’ai regardé ce qui fonctionnait ou pas. Beaucoup de choses étaient bien là. Évidemment Il faut afficher les fichiers cachés.
P.S. Au fait, merci pour tes réponses.
   
Papoteur Membre non connecté

Rang

Avatar

Modérateur Équipe Mageia

Inscrit le : 03/10/2011 à 22h16

Localisation : Metz

Messages: 8261

Le 12/01/2021 à 22h18
Je ne suis pas sûr de te suivre.
Alors, si tu parles des paramétrages faits dans le système Live (cmoifp dira autonome), y compris avec persistance, ceux-ci sont transférés lors de l'installation du système Live. Est-ce à ça que tu penses ?


Yves
   
tournel Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 28/12/2014 à 10h45

Messages: 51

Le 12/01/2021 à 22h19
J’oubliais le lien de @cmoifp !
Bonsoir donc @cmofp et merci pour le lien,
J'ai fait une première lecture rapide ce matin de la page de Morgano :
Des remarques, des questions, et une confirmation de mon impression au sujet de la MGA-Live-persist : il faut viser beaucoup plus haut, jusque dans la logique outils et média habituels de l’utilisateur exigeant mais non linuxien "passionné" et non technicien . Contextes d’utilisation, adaptation du support, multi-usages très au-delà de la démonstration ou du test. C’est une chose de montrer à une équipe de windowsiens que GNULinux, cela marche, c’est tout autre chose de faire indirectement et par le travail la démonstration de l’espace et des capacités de Linux. C’est quelque chose que je fais sur portable, mais les nouvelles MGA-Live (un peu arrangées selon mes quelques connaissances) permettent déjà d’obtenir de bons résultats, que je commente généralement par un laconique ( mais intérieurement sceptique ) : « Ce n’est que le début ». Je me sers aussi de Cozy Cloud. Sortir la totalité de ce dont tu as besoin de ta petite poche... Ça'l fait...

Morgano, comprend les difficultés que peut rencontrer un utilisateur, mais il me semble ne pas décoller de la logique de l’administrateur. Par exemple le choix de Xfce est tout à fait pertinent, mais seulement dans la logique du peu de moyen de l’utilisateur. Beaucoup d’autres exemples. Je ferai sûrement l’effort de reprendre son texte ( qui contrairement à ce qu’il dit n’est pas « basically easy » pour un non technicien découvrant Linux ) pour faire quelques remarques concernant la pure logique utilisateur pouvant intéresser les développeurs (on peut rêver, non?).
Merci encore pour ce lien dont le sujet m’intéresse beaucoup. Mais je suppose que tu l'avais déjà compris...
Merci encore pour le lien.
   
tournel Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 28/12/2014 à 10h45

Messages: 51

Le 13/01/2021 à 13h32
Bonjour à toutes et à tous
@Papoteur : désolé, j’avais zappé ta question…
« Alors, si tu parles des paramétrages faits dans le système Live (cmoifp dira autonome), y compris avec persistance, ceux-ci sont transférés lors de l'installation du système Live. Est-ce à ça que tu penses ? »

Je pense que nous ne parlons effectivement pas de la même chose. La MGA-Autonome (merci @cmoifp) est effectivement opérationnelle dès le téléchargement, mais avec les paramétrages du téléchargement. Je parle des paramétrages effectués post-téléchargement et en mettant la MGA- Autonome en unité externe de l’ordinateur dont on veut récupérer les paramétrages.

Bonjour @cmoifp : MGA-Autonome pourrait être une base ? Car normalement il devrait y avoir plusieurs versions simultanées de MGA-Autonome qui serait alors le nom générique. Il faudrait trouver alors un nom ou une abréviation rappelant « Autonome » et précisant ensuite la version de MGA-Autonome.
Un exemple juste pour illustrer MGA-Auto/xxxx. Un peu comme une référence produit...
   
Jybz Membre non connecté

Rang

Avatar

Modérateur Administrateur

Inscrit le : 10/10/2018 à 10h26

Messages: 3449

Le 13/01/2021 à 20h30
Ça fait deux jours que je lis le poste et les messages. Je ne comprends toujours pas le but ni en quoi c'est différent de mageia-live avec persistance ? Quelles sont les cas d'utilisation ? Pourquoi pas installer directement Mageia sur cette clef externe avec un partitionnement classique /boot/EFI /LVM /LVM/racine /LVM/home ... ?
   
tournel Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 28/12/2014 à 10h45

Messages: 51

Le 14/01/2021 à 14h47
Bonjour à toutes, bonjour à tous
Bonjour @Jybz : merci d'avoir pris autant de temps pour essayer de comprendre ce poste !
En fait j'utilise MGA-Autonome avec une clé mais surtout avec un mini disque SSD (M2 je crois) externe de 500G en usb 3.1 ou Type C., le tout tenant bcp moins de place qu'un smartphone ( un intelliphone : salut @cmoifp ).

En commentant point par point la page de Morgano, peut-être parviendrai-je à être plus compréhensible.
Mais rien n’est moins sûr car depuis la toute fin du siècle dernier j’ai bien souvent eu ce problème de l’incompréhensibilité de mes postes dans le cadre de la planète GNULinux. J’avais d’ailleurs fini par cesser d’intervenir ( à peu près au moment où Mandriva a cessé de viser les particuliers et leur a fait croire qu'ils allaient pouvoir bénéficier des avancées de la sémantique informatique ).

Il me semble que j’avais beaucoup de mal à faire comprendre ce qu’est la logique de l’utilisateur lambda que je suis.
En retour je suis trop souvent bien loin de pouvoir comprendre réellement le langage et le mode de communication de cette planète. Par exemple : je comprends parfaitement ton message dans tout ce qui se rapporte à une logique d’utilisation, c’est à dire jusqu’à « classique ». Mais ce qui vient après ne m’est pas réellement compréhensible.
Il fut un temps où j’aurais passer du temps à chercher, pour comprendre en profondeur le vrai sens de  : « /boot/EFI /LVM /LVM/racine /LVM/home ».
Mais c’était le début ( pendant des années quand même ) de Mandrake et de la logique d’une utilisation de GNULinux prévue et construite pour le grand public, et je me sentais le devoir de chercher à ingurgiter de force un peu de technique système ( j’ajoute que j’ai au départ une formation scientifique ). C’était une façon de contribuer en exigeant de moi l'utilisation de Mandrake). Ce n’est plus le cas et « /boot/EFI /LVM /LVM/racine /LVM/home » restera sûrement inutilisable pour moi.
C’est en fait une illustration de l’expression de @squid-f : « modèle humain utilisateur versus développeurs ou passionnés. » qui met en exergue un petit problème de la planète Linux. Une autre petite illustration est de parler de « communauté ».
   
Papoteur Membre non connecté

Rang

Avatar

Modérateur Équipe Mageia

Inscrit le : 03/10/2011 à 22h16

Localisation : Metz

Messages: 8261

Le 14/01/2021 à 17h22
Bonjour tournel,
Je commence à comprendre, du moins je l'espère.
Je formule donc à ma manière.
Tu disposes d'un support mémoire de bonne capacité et tu voudrais en faire un outil nomade qui embarque à la fois le système d'exploitation, avec ses réglages, ses outils et tes données. Tu voudrais pourvoir connecter ce support sur différents ordinateurs qui, eux, serviraient à cette occasion de moteur d’exécution pour ton système amovible.
Si c'est bien ça, pour moi, la solution serait de faire une installation avec ce support amovible comme cible. Il faudrait utiliser le media "Live" pour faire cette installation. Après le formatage et la copie sur le support, tu auras une question concernant la suppression des pilotes de matériels et des langues inutilisés. Conserve les pilotes, ce qui permettra une adaptation plus directe aux différents ordinateurs que tu rencontreras.
Les partitions que tu créeras pourront être également chiffrées, pour éviter qu'un quidam qui récupère ce support ne puisse y avoir accès.
Cette page détaille un peu ces opérations : https://wiki.mageia.org/en/Installation_de_Mageia_sur_un_support_de_stockage_amovible-fr
Par contre, elle n'évoque pas l'amorçage en UEFI et considère que l'installation se fait en mode Legacy.


Yves
   
Jybz Membre non connecté

Rang

Avatar

Modérateur Administrateur

Inscrit le : 10/10/2018 à 10h26

Messages: 3449

Le 14/01/2021 à 18h10
D'accord.

Et concrètement, pourquoi avoir pris une mageia-live ? Qu'est-ce que ça apporte par rapport à une installation sur la clef USB au lieu d'un disque dur ?
Je veux dire, il est possible (car je l'ai fait à l'époque de Mandrake au milieu des années 2000) d'installer sur l'USB. Au niveau du partitionnement, il faut sélectionner le périphérique USB au lieu du disque dur (c'est un onglet), il faut prévoir une partition ESP pour démarrer en EFI, et il est aussi possible d'installer un le chargeur de démarrage Grub sur le MBR du périphérique USB, ainsi, le support démarrera en EFI et en "BIOS traditionnel" pour une rétro-compatibilité. Cependant, ton support sera limité aux logiciels 32bits si tu installes en 32bits, ou limité aux matériel 64bits si tu installes en 64bits.

La LVM est juste un "conteneur" de partition, ça permet de chiffrer une unique partition conteneur, au lieu de chiffrer plusieurs partition.
   
tournel Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 28/12/2014 à 10h45

Messages: 51

Le 16/01/2021 à 09h10
Bonjour à toutes, Bonjour à tous,
Bonjour @
Papoteur :

Je commence à comprendre, du moins je l'espère.
Je formule donc à ma manière.
Tu disposes d'un support mémoire de bonne capacité et tu voudrais en faire un outil nomade qui embarque à la fois le système d'exploitation, avec ses réglages, ses outils et tes données. Tu voudrais pourvoir connecter ce support sur différents ordinateurs qui, eux, serviraient à cette occasion de moteur d’exécution pour ton système amovible.


Oui c'est ça, mais je ne "voudrais" pas "en faire", je le fais déjà. C'est pourquoi j'ajoute que sachant un peu ce que peut faire l'équipe Magéia, je sais que MGA-Autonome pourrait avoir un champ d'utilisation beaucoup plus large et puissant. Mais comme je l'ai dit, j'ai balancé le sujet trop tôt parce qu'impréparé. J'y reviendrai sûrement.

@Papoteur : "Si c'est bien ça, pour moi, la solution serait de faire une installation avec ce support amovible comme cible. Il faudrait utiliser le media "Live" pour faire cette installation. Après le formatage et la copie sur le support, tu auras une question concernant la suppression des pilotes de matériels et des langues inutilisés. Conserve les pilotes, ce qui permettra une adaptation plus directe aux différents ordinateurs que tu rencontreras.
Les partitions que tu créeras pourront être également chiffrées, pour éviter qu'un quidam qui récupère ce support ne puisse y avoir accès."

Oui je comprends. Mais le problème n'est pas résolu : c'est-à-dire les paramétrages utilisateurs, leurs logiciels compris. Ma méthode à la hache donne des résultats insuffisants mais tout à fait utilisables ( cela a tjrs été ma "politique" Linux : un seul objectif, pourvoir utiliser, quelque soit le moyen pour y parvenir ).
Non, dans mon utilisation, "il ne faut pas pas éliminer pilotes et langues inutilisés".
Par contre il faut créer différents utilisateurs.
Pouvoir faire des transferts sans passer par root.
Pouvoir faire une partition étendue.
Régler les "problèmes" du genre :
"Une erreur est survenue en accédant à « mgalive-persist ». Le système a répondu :L'opération demandée a échoué: Error mounting /dev/sdd3 at /run/media/live/mgalive-persist1: can't read superblock on /dev/sdd3"
etc.
Merci Papoteur pour ta contribution : je le maintiens, MGA AutoXxxx pourrait être à l'origine d'une série de supports format poche particulièrement intéressante. Edité par tournel Le 16/01/2021 à 09h11
   
tournel Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 28/12/2014 à 10h45

Messages: 51

Le 16/01/2021 à 09h20
Bonjour à toutes et à tous,
Bonjour @Jybz et merci de ta réponse.
Jybz :
D'accord.
Et concrètement, pourquoi avoir pris une mageia-live ? Qu'est-ce que ça apporte par rapport à une installation sur la clef USB au lieu d'un disque dur ?
Je veux dire, il est possible (car je l'ai fait à l'époque de Mandrake au milieu des années 2000) d'installer sur l'USB. Au niveau du partitionnement, il faut sélectionner le périphérique USB au lieu du disque dur (c'est un onglet), il faut prévoir une partition ESP pour démarrer en EFI, et il est aussi possible d'installer un le chargeur de démarrage Grub sur le MBR du périphérique USB, ainsi, le support démarrera en EFI et en "BIOS traditionnel" pour une rétro-compatibilité. Cependant, ton support sera limité aux logiciels 32bits si tu installes en 32bits, ou limité aux matériel 64bits si tu installes en 64bits.

Ta réponse semble indiquer que tu ne vois et définis MGA-Autonome que par la possibilité d'embarquer un système complet sur un support externe.
La vison que j'ai de MGA-Autonome est une utilisation étendue à de très nombreuses fonctionnalités et dans de nombreux environnements différents. Edité par tournel Le 16/01/2021 à 09h39
   
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie