Connexion

forum

Support général » Installation et configuration » Créer une clé USB de dépannage clé bootable et utilisable à distance

Inscrit le: 21/01/2013

Localisation : Hauts de seine

Messages: 182

Le 15/04/2019 à 18h52
Bonjour,

J'ai installé/configuré une mageia-6 prête à l'emploi sur un disque et je voudrais en faire un master pour la copier sur des clés USB bootables.
En faire des PC qu'on met dans sa poche.

J'ai essayé plein de trucs qui marchent pas et notamment le (apparemment fameux) isomaster. Il me crée bien (enfin, plutôt mal d'ailleurs puisqu'il refuse les noms accentués dans le répertoire utilisateur (Téléchargements, etc)) un ISO avec tous les répertoires mais une fois copié sur une clé USB, ça boote pas. Je suppose qu'il a pas mis de MBR.

Quelqu'un aurait-il une idée sur le sujet ?

Merci.



Edité par zwykx Le 18/05/2019 à 07h34


PC : CM Asus M4A87TD EVO, CPU AMD 64 Athlon II X4 620, 8 Gio RAM DDR3, CG Asus GeForce 210
   
Avatar

Modérateur
Équipe Mageia

Inscrit le: 03/10/2011

Localisation : Metz

Messages: 5920

Le 15/04/2019 à 20h58
Bonjour,
Dans les pleins de trucs, as-tu regardé https://www.mageialinux-online.org/wiki/personnaliser-une-image-live#paragraph-creation-de-la-nouvelle-image
Apparemment, la commande xorriso fonctionne mieux que isomaster.
Et il y a une étape "isohybrid" à la fin pour que les clés soient bootable.


Yves
   

Inscrit le: 21/01/2013

Localisation : Hauts de seine

Messages: 182

Le 15/04/2019 à 21h31
Ahhhh, bah voila du sérieux !
Merci.
Je m'y colle dans la foulée.
Vu le volume, je crois que j'en ai pour la nuit, au moins ;-)(

Dans les "trucs" que j'espérais faire marcher, j'avais créé sur la clé USB une partition avec le même 1er et dernier secteur avec fdisk. J'avais recopié le contenu de ma partition master, je l'avais mise amorçable mais il me restait à créer le bon MBR et ça je sais pas faire.
Pourtant le mode rescue des disques d'installation, eux il savent faire.
Devrais-je me plonger dans le code ?


PC : CM Asus M4A87TD EVO, CPU AMD 64 Athlon II X4 620, 8 Gio RAM DDR3, CG Asus GeForce 210
   
Avatar

Inscrit le: 10/10/2018

Localisation :

Messages: 946

Le 16/04/2019 à 12h13
C'est quoi une clef master ?

Est-ce que ISOdumper ne le fait pas ce que tu désir quand on ajoute la persistance ? :pasdrole:
   
Avatar

Modérateur
Équipe Mageia

Inscrit le: 03/10/2011

Localisation : Metz

Messages: 5920

Le 16/04/2019 à 12h58
Jybz :
C'est quoi une clef master ?

Est-ce que ISOdumper ne le fait pas ce que tu désires quand on ajoute la persistance ? :pasdrole:

Pour une clé, oui, mais il n'y a pas de caractère reproductible de la même image sur plusieurs supports.


Yves
   
Avatar

Inscrit le: 10/10/2018

Localisation :

Messages: 946

Le 16/04/2019 à 14h49
Papoteur :
Jybz :
C'est quoi une clef master ?

Est-ce que ISOdumper ne fait pas ce que tu désires quand on ajoute la persistance ? :pasdrole:

Pour une clé, oui, mais il n'y a pas de caractère reproductible de la même image sur plusieurs supports.

Je ne comprends pas ce principe. C'est quel caractère qui n'est pas reproductible ? Si tu fais la commande DD de la première clef avec persistance sur une autre clef (de taille identique ou supérieur) ça ne va pas ?
(merci pour la fessée orthographique publique)
   

Inscrit le: 05/06/2011

Localisation :

Messages: 350

Le 16/04/2019 à 16h54
Bonjour,

Il y a peu, j'ai installé une mageia 6 lxqt 64bits sur une clef de16G (qui m'a permis de récupérer des fichiers avec photorec, c'était le but premier).

Puis je ai copié cette clef tout simplement avec la commande dd sur un disque de 500G et ce dernier a fonctionné d'emblée sans problème avec la même configuration sur différents ordis. J'ai bien évidemment agrandi la partition / du disque de 16 à100G et créé une partition d'échange sur les 400G restants.

Les 2 supports sont à jour et acceptent assez bien la mobilité.


PC ldlc mageia6-kde/Trinity [Radeon HD 7660D]/
   

Inscrit le: 21/01/2013

Localisation : Hauts de seine

Messages: 182

Le 15/05/2019 à 23h03
Bonjour à tous et merci pour les réponses mais la suite m'a pris du temps (en plus d'autres problèmes à gérer).
Donc je reviens sur la solution que j'ai retenue et pourquoi.

Papoteur :
as-tu regardé https://www.mageialinux-online.org/wiki/personnaliser-une-image-live#paragraph-creation-de-la-nouvelle-image

Alors je me suis rendu compte que ça part d'un live-DVD que ça transforme en image ISO.
Mais moi, ce que je veux faire c'est partir du DVD mageia-6 faire l'installation qui me convient et en faire une image réplicable sur n'importe quel support (rw bien sûr).

Jybz :
Est-ce que ISOdumper ne le fait pas ce que tu désir quand on ajoute la persistance ? :pasdrole:

Oui mais je ne peux pas partir d'une petite clé USB (16 Go) comme master car l'installation à partir du DVD est très lente et la mise à jour de l'installation avait durée 1 jour 1/2 à temps complet sur une clé USB3 (branchée sur un port USB2 mais bon !!).
Et la persistance, je connais pas trop mais pour moi, je dois avoir tout persistant/mettable à jour à partir des dépôts.
Donc je suis parti d'une installation/configuration/mise à jour sur un disque que j'ai transférée sur la clé.

le saussois :
Il y a peu, j'ai installé une mageia 6 lxqt 64bits sur une clef de16G.

Puis je ai copié cette clef tout simplement avec la commande dd sur un disque de 500G et ce dernier a fonctionné d'emblée sans problème avec la même configuration sur différents ordis.

J'ai essayé aussi cette solution mais j'avais des problèmes de taille de mon fichier image puisque je devais ensuite l'uploader sur un serveur pour qu'il soit récupéré à distance.
Donc j'ai fait un dd de /dev/sdX1.
Ça marchote puisque mon PC boote sur la clé et charge le bureau mais diskdrake ne le reconnait pas et fdisk trouve des super-bloc invalides.

Je joins ci-dessous un mémo des opérations qui ont marché pour moi.

Caché :
Mode opératoire pour création d'un master : solution 2

1- faire une installation complète sur un disque dur ; beaucoup trop lent sur une clé USB ; la mise à jour de la distribution après installation à partir du DVD a duré 1 jour 1/2 : j'utilise une partition de 8 Go (i.e. 7.8 Gio) ; faire les mises à jour, l'installation des logiciels additionnels des mots de passe et clés publiques de chiffrement asymétrique
(*) la sauvegarde de cette partition sous forme d'une image disque par dd ne fonctionne pas, voir plus bas
2- faire une archive :
# mount /dev/sd<id disque><n° part slash> /mnt/sd<id disque><n° part slash>
# cd /mnt/sd<id disque><n° part slash>
# tar -cvf /chemin/vers/fichier/master-slash.tar .
3- l'idéal est d'écrire des zéros dans la future partition cible avant l'installation de manière à pouvoir avoir une image résultante compressable la plus petite possible :
# dd if=/dev/zero of=/dev/sd<id disque> bs=512 (72 min)
4- faire une installation minimale sur la cible (si c'est une clé USB la plus petite possible (donc 16 Go) puisqu'il va falloir en faire une image) avec le DVD d'installation mageia souhaité. C'est nécessaire pour avoir un bootloader sur la clé. Donc pas de swap, une partition de 8 Go pour correspondre au master.
5- effacer le contenu de l'installation précédente pour le remplacer par le contenu de l'archive du master :
# mount /dev/sd<id disque><n° part slash> /mnt/sd<id disque><n° part slash>
# rm -Rf /mnt/sdi1/{*,.*}
# cd /mnt/sd<id disque><n° part slash>
# tar -xvf /chemin/vers/fichier/master-slash.tar
7- dans etc/fstab :
chercher l'UUID de la partition de démarrage et le mettre à jour :
# blkid /dev/sd<id disque><n° part slash>
et supprimer le montage d'une partition de swap si il existe
8- dans etc/default/grub, remplacer la valeur de GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT par "splash quiet noiswmd audit=0" pour supprimer la référence à la swap dans le resume
9- mettre à jour cette référence dans boot/grub2/grub.cfg avec le grub sans les références à la swap en re-générant le fichier grub.cfg :
# mount -o bind /dev /mnt/sd<id disque><n° part slash>/dev
# chroot /mnt/sd<id disque><n° part slash>
# mount /proc
# mount /sys (si dans la fstab)
# grub2-mkconfig -o /boot/grub2/grub.cfg (pour le BIOS legacy, pour l'UEFI, voir plus haut)
10- recréer les initrd des noyaux pour chaque version du noyau :
# cd /boot
# mkinitrd --nocompress -v -f initrd-<version>.img <version>
11- retirer la clé de l'hôte et la tester :
# exit
# cd
# umount -l /mnt/sd<id disque><n° part slash>
12- faire une image /chemin/vers/fichier/master-slash.img avec IsoDumper : l'image fait la taille de la clé c'est-à-dire : 14.7 Gio
13- on peut tester cette image en la copiant avec IsoDumper sur une clé 32 Go par exemple
14- compresser l'image : elle ne fait plus que 1.1 Gio
# cd /chemin/vers/fichier/
# xz -zfk9v master-slash.img
15- générer une clé de chiffrement (80 caractères par exemple) :
# pwgen -sync 80 1 > clé.txt
16- chiffrer (avec AES256 par exemple) en utilisant la clé clé.txt :
# gpg -c --cipher-algo aes256 -o master-slash.img.xz.asc master-slash.img.xz
17- faire une somme de contrôle de tout ça (avec sha1 par exemple) :
# sha1sum master-slash.img > master-slash.img.sha1
# sha1sum master-slash.img.xz > master-slash.img.xz.sha1
# sha1sum master-slash.img.xz.asc > master-slash.img.xz.asc.sha1
18- uploader cette image par sur un serveur de téléchargement (dl.free.fr par exemple)
$ lftp -u mon.nom@free.fr ftp://dl.free.fr
19- envoyer par email l'adresse du fichier à télécharger
20- demander au destinataire de générer une paire de clés publique/privée et de m'envoyer sa clé publique :
21- chiffrer la clé AES avec kleopatra :
bouton Importer un certificat depuis un ficher
bouton Signer / chiffrer
-> décocher "Signer en tant que" et "Chiffrer pour moi"
-> cocher "Chiffrer pour d'autres" et taper l'adresse mail associée au certificat
-> "Chiffrer / signer chaque fichier séparément" doit être décoché et propose de créer le fichier clé.txt.gpg
-> un avertissement indique que je ne pourrai plus déchiffrer le fichier : c'est normal
-> appuyer sur Continuer
22- envoyer par email les fichiers master-slash.img.sha1, master-slash.img.xz.sha1, master-slash.img.xz.asc.sha1 et clé.txt.gpg au destinataire

* essai de sauvegarde de cette partition sous forme d'une image disque :
# dd if=/dev/sd<id disque><n° part slash> of=/chemin/vers/fichier/image-partition.img bs=512 count=16384000
si je copie cette image sur un support quelconque :
# dd if=/chemin/vers/fichier/image-partition.img of=/dev/sd<id disque>
le support fonctionne apparemment quand je boot dessus mais le système de fichier est incohérent : il ne peut être relu par le MCC et fsck me dit :
# fsck /dev/sdi
fsck de util-linux 2.28.2
e2fsck 1.43.4 (31-Jan-2017)
ext2fs_open2: Numéro magique invalide dans le super-bloc
fsck.ext2 : Superbloc invalide, tentons d'utiliser les blocs de sauvetage...
fsck.ext2: Numéro magique invalide dans le super-bloc lors de la tentative d'ouverture de /dev/sdi




Edité par zwykx Le 15/05/2019 à 23h15


PC : CM Asus M4A87TD EVO, CPU AMD 64 Athlon II X4 620, 8 Gio RAM DDR3, CG Asus GeForce 210
   
Avatar

Modérateur
Équipe Mageia

Inscrit le: 03/10/2011

Localisation : Metz

Messages: 5920

Le 16/05/2019 à 08h55
zwykx :
Bonjour à tous et merci pour les réponses mais la suite m'a pris du temps (en plus d'autres problèmes à gérer).
Donc je reviens sur la solution que j'ai retenue et pourquoi.

Papoteur :
as-tu regardé https://www.mageialinux-online.org/wiki/personnaliser-une-image-live#paragraph-creation-de-la-nouvelle-image

Alors je me suis rendu compte que ça part d'un live-DVD que ça transforme en image ISO.
Mais moi, ce que je veux faire c'est partir du DVD mageia-6 faire l'installation qui me convient et en faire une image réplicable sur n'importe quel support (rw bien sûr).

Bonjour,
Je crois que tu élimines cette solution trop rapidement. Les images ISO sont fournies avec un installeur qui permet de répliquer le système autonome sur un disque dur, quelle que soit sa taille et son matériel. Tu peux même faire l'installation sans passer par la case fonctionnement autonome. En plus, c'est une installation rapide, de l'ordre de vingt minutes. Autre avantage, puisque tu te soucies de sécurité, tu laisses le choix de création de l'utilisateur et de l'installation du mot de passe root. Tu ne dupliques pas le même système avec le même utilisateur et les mêmes mot de passe.
Certes, il faut passer par des étapes de suppression de programmes qui ne t'intéressent pas, et à ce niveau, c'est moins souple que de choisir ce que tu veux installer à partir du DVD d'installation. Mais pour le reste, c'est beaucoup plus direct. Tu peux même avoir l'installation en MBR ou en UEFI, au choix.


Yves
   

Inscrit le: 21/01/2013

Localisation : Hauts de seine

Messages: 182

Le 18/05/2019 à 07h32
Bonjour,
Papoteur :
Je crois que tu élimines cette solution trop rapidement.

Alors 2 raisons qui m'ont fait éliminer cette solution :

1- la procédure de génération me parait plus longue que celle que j'ai utilisée.
2- je pense qu'on se retrouve au final avec un live DVD customisé qui doit être lui-même installé par l'utilisateur donc c'est plus compliqué pour l'utilisateur, ça dépend de ses connaissances en informatique.
3- on se retrouve avec un fichier ISO qui doit faire de l'ordre de 4 Go qui ne pourra pas être compressé en dessous (je pense) et descendre à 1 Go comme dans mon cas.
4- et surtout, mon objectif n'était pas de créer vraiment un master mais plutôt une clé de dépannage : elle est configurée avec le mot de passe root que j'ai choisi, la bonne config du serveur SSH, ma clé publique pour la connexion root, X11vnc avec son mot de passe, ... donc tout ce qui faut pour que dès le démarrage, je puisse me connecter et travailler dessus. Ensuite, je fais moi-même l'installation finale sur le disque dur.

Donc voila la raison de la cause.


PC : CM Asus M4A87TD EVO, CPU AMD 64 Athlon II X4 620, 8 Gio RAM DDR3, CG Asus GeForce 210
   
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur
Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté