Connexion

forum

Logiciels » Virtualisation et Émulation » Lancer un ATARI ... ... avec ARAnyM et Hatari

Avatar

Inscrit le: 07/08/2012

Localisation : Orsay

Messages: 49

Le 29/12/2016 à 16h55
Je viens juste d'installer Mageia 5.1 x86-64 sur mon Vaio. Un très grand nombre d'applications sont présentes, et pour ce qui concerne ATARI, il y a ARAnyM 0.9.16 (la version courante est la 1.0.2) et Hatari 1.9.0 (la version courante est la 2.0.0). J'ai fait une copie d'écran ...

ARAnyM et Hatari avec Mageia

C'est une configuration double-écran. À gauche se trouve ARAnyM dans la configuration miniPack que je propose sur mon site WEB. À droite se trouve Hatari dans la configuration myHatari que propose Olivier Landemarre. Je n'ai pas eu de problème pour installer Mageia, car il prend maintenant en compte l'UEFI du système de fichiers de Windows, en double-boot.

J'ai vérifié à cette occasion que le miniPack ARAnyM se lance bien.

miniPack se lance sur tous les ordinateurs

Il se lance aussi bien sous Windows et Mac OS X, comme avec GNU/Linux. Tout est là pour jouer sur ATARI avec un ordinateur actuel, comme il y a 30 ans, héhé :) Là je montre Aniplayer et Kronos en direct ...

Je vous souhaite de bonnes fêtes !


-- archimedium
http://eureka.atari.org/
Site web    
Avatar

Admin système

Inscrit le: 08/01/2008

Localisation : Toulouse

Messages: 3694

Le 30/12/2016 à 10h29
Salut,

Merci pour ton retour d'expérience et je vois que l'émulateur te fait tourner un Falcon ;) ... Une bien belle machine :D

Merci

:merci:


Site web    
Avatar

Inscrit le: 07/08/2012

Localisation : Orsay

Messages: 49

Le 30/12/2016 à 14h18
Bonne année 2017 :hello:

Le Falcon030 est un ATARI que je possède encore, qui date de 1993. J'ai eu mon premier ATARI 1040STf en 1986, il y a 30 ans ! Ce sont de belles machines, certes. Le Vaio que j'utilise a deux ans, mais n'est plus fabriqué non plus :nono: C'est curieux comme la plupart des constructeurs de machines mythiques ont abandonnés ...

Il faut souhaiter pour le futur que l'on puisse de nouveau acheter des Vaio, et pourquoi pas des machines ATARI aussi, hein.

En attendant, il y a ARAnyM et Hatari pour remplacer les machines ATARI qui ont bien vécues. Et des projets hardware et software qui donnent de l'espoir pour continuer :)

Merci pour les encouragements :merci:


-- archimedium
http://eureka.atari.org/
Site web    
Avatar

Admin système

Inscrit le: 08/01/2008

Localisation : Toulouse

Messages: 3694

Le 30/12/2016 à 14h33
Salut,

Tu trouves encore de quoi assembler des Amiga avec du matériel neuf mais ... hors de prix et le Workbench d'Amiga est encore maintenu.

C'était un age d'or de l'informatique certes mais où rien n'était standardisé et tout était propriétaire : bien plus que maintenant ... C'est une autre histoire.

Je possède toujours mon Atari 520STF ainsi que mon Amiga 500 que j'avais acheté neuf, tout le reste de ma collection de vieux matos vient d'achat ou de "don" et je dispose d'une 30 aine de pièce en comptant les consoles, jeux par centaine etc ...

Bien que je sois plus un fan d'Amiga, cela fait toujours plaisir de voir des personnes qui entretiennent les mythes car malgré tout ... c'était de sacré machine !

Merci

:merci:


Site web    
Avatar

Inscrit le: 07/08/2012

Localisation : Orsay

Messages: 49

Le 30/12/2016 à 15h51
J'ai toujours mon Sinclair ZX81 qui a maintenant 35 ans Mes projets actuels ont germés sur cette ordinateur 8bits anglais. C'était les débuts de la micro-informatique personnelle. L'offre matérielle était pléthorique !

Pour ATARI les projets de matériels actuels sont des clones des machines anciennes. Pour le système d'exploitation freeMiNT ça a été la volonté de son créateur Eric Smith que de le mettre en GNU/GPL, dès la disparition d'ATARI Corp. en 1996. Les projets de machines sont aujourd'hui bien souvent communs aux communautés ATARI et Amiga. Ça ne fait que 5 ans que Jack Tramiel, qui est au commencement de beaucoup de projets, a disparu. ATARI est aujourd'hui un éditeur français (ex-Infogrames).

Les développements ATARI doivent beaucoup à la collaboration de la communauté Amiga. Alors, merci à toi et aux autres, bien-sûr :super: Car actuellement la motivation pour les développeurs passe beaucoup aussi par le mouvement du logiciel libre. J'ai l'expérience de Mandrake et Mandriva, avant Mageia. Ma première expérience après les Unices propriétaires a été RedHat Linux, d'où mon choix de distributions aux paquets RPM ...

J'apprécie particulièrement l’accueil des utilisateurs de Mageia. Le caractère associatif y est sans doute pour beaucoup :)


-- archimedium
http://eureka.atari.org/
Site web    
Avatar

Admin système

Inscrit le: 08/01/2008

Localisation : Toulouse

Messages: 3694

Le 30/12/2016 à 16h20
Salut,

Sympa ton ZX, la seule fois lorsque j'était môme que j'en ai vu un c'était chez un copain qu'il avait acheté en version "Kit" ... Ce clavier de l'espace ^^'

On est tous des darons plus ou moins geek ici et surtout passionnés et comme je vois que tu viens nous parler plus de "solution" de machine qui je connais bien ça fait toujours un peu d'air frais que des problèmes du train-train quotidien de MLO ;)

N'oublie pas que nous avons également une section "Wiki" et donc si tu te sens de nous faire un petit article sur l'installation et l'utilisation des émulateurs de ton choix : celui-ci te sera grand ouvert en terme de rédaction :)

Merci

:merci:


Site web    
Avatar

Inscrit le: 07/08/2012

Localisation : Orsay

Messages: 49

Le 30/12/2016 à 18h30
Je n'avais que 14 ans lorsque j'ai commencé à développer sur ZX81, en Basic et langage machine Zilog80 (ex-Intel 8085). Actuellement, je développe sur mes machines comme je l'ai toujours fait, d'abord jeune autodidacte en informatique ... Mon activité professionnelle est la recherche scientifique, et je n'ai que peu de disponibilité, à part entre les fêtes, où j'ai pris le temps d'une installation, pour un usage professionnel de recherche dans le traitement des images et la vision artificielle.

Je me suis intéressé à ARAnyM et Hatari, car mes machines personnelles entre 1986 et 2003 ont étés des ordinateurs de la marque, avec lesquelles j'ai beaucoup expérimenté :) Mon activité professionnelle m'a orienté d'abord sur Unix (principalement Solaris), puis GNU/Linux (Mandrake, Mandriva, Mageia). Personnellement, depuis 2003, je suis équipé de Mac OS X (depuis 10.3 Panther sur PowerPC). C'est grâce à ces expériences diverses (à l'exception de Windows que je ne pratique pas vraiment), que j'ai conçu la configuration minimale du miniPack ARAnyM.

C'est pour cela que je suis venu vous saluer, sachant que cette configuration minimale est prête à l'emploi, sans problème d'installation ("out-of-the-box") sur les ordinateurs personnels (x86 et PowerPC). Si les utilisateurs de Mageia sont intéressés par les machines ATARI, sachant que je suis à la base un développeur amateur ATARI, je pourrais répondre à des questions. Il existe des "Wiki" anglophones pour les projets GNU/GPL ARAnyM et Hatari. Je maintiens le moteur de recherche ATARI Search Engine.

Tout cela pourrait m'amener à rédiger pour la communauté Mageia. Mais beaucoup de choses rédigées existent déjà pour les ordinateurs ATARI. Je suis depuis 1987 auteur du logiciel Eurêka 2.12 qui agrémente largement mon site WEB datant de 1996, qui est un grapheur 2D et modeleur 3D (mathématiques). Je m'intéresse à ARAnyM et Hatari comme développeur logiciel ...

ARAnyM est une machine virtuelle (avec un bytecode 68k et un compilateur Just In Time) et Hatari un émulateur de toute la gamme des ordinateurs ATARI (du ST au Falcon, suivi par des clones).

Alors, avis aux utilisateurs de Mageia ... Êtes-vous intéressés ? L'univers ATARI vous intéresse-t-il ? C'est une histoire ancienne, ou mérite-t-elle d'être discutée ?

C'est à vous :merci:


-- archimedium
http://eureka.atari.org/
Site web    

Inscrit le: 11/08/2015

Localisation :

Messages: 43

Le 30/12/2016 à 18h31
Merci pour le partage, ça fout toujours un coup de nostalgie de pouvoir se replonger dans de telles machines !

Un vieux rêve de gosse d'avoir un Atari ou un Amiga.
   
Avatar

Inscrit le: 07/08/2012

Localisation : Orsay

Messages: 49

Le 30/12/2016 à 21h58
Bien oui, j'ai appris à développer par moi-même avec des livres et des cours (depuis 1986), à une époque où il n'existait pas de réseau internet. Le logiciel libre n'existait pas non-plus. Il n'y avait que des professionnels très riches qui avaient accès à des Unices propriétaires, dont la "bible" faisait plusieurs milliers de pages. Les ordinateurs avant le Macintosh, l'Amiga et l'ATARI n'étaient pas "graphiques". On ne pouvait pas imprimer, car c'était trop cher pour un particulier. Heureusement pour moi, j'ai commencé par apprendre de langage C, qui reste le plus pratiqué, car il a servi pour Unix. Sinon, les technologies évoluant rapidement, il ne me serait rien resté de cette époque formidable ... Si, il y a une chose toute particulière à l'ATARI, c'est qu'il s'agit d'un ordinateur musical avec ses prises MIDI. Et il a eu tellement d'influence sur l'informatique musicale, que l'on n'est pas prêt de l'oublier ! Sans parler des jeux, mais pour cela ATARI fabrique encore des consoles de jeux qui sont plus appropriées pour les joueurs.

Puis les technologies évoluant rapidement, l'informatique était sans doute plus "humaine". On pouvait par soi-même développer un projet entier, en y consacrant le temps nécessaire. C'est ce que j'ai fait avec un logiciel ATARI qui a 30 ans en 2017. Je savoure ma chance aujourd'hui d'avoir des ordinateurs puissants, qui font tourner des Unices graphiques libres ! J'en ai plusieurs à ma disposition. Ça n'était qu'un rêve mégalomaniaque il y a 30 ans. Le progrès scientifique et technique est passé par là !

Bien oui, aujourd'hui il y a des Unices graphiques libres qui se sont imposés. Mais c'est au prix qu'une seule architecture matérielle subsiste dorénavant. J'attends beaucoup d'un véritable ordinateur personnel ARM. Il me semble qu'il s'agit d'un des axes de développement de Mageia. Parce que j'ai toujours connu une grande diversité matérielle, et des usages différenciés par l'architecture matérielle.

La communauté ATARI subsiste encore aujourd'hui. C'est principalement grâce au système freeMiNT qui est un BSD libre, avec lequel j'ai véritablement expérimenté Unix au début, et qui motive la construction de matériel compatible. Matériel qui est aussi libre. C'est ce qui me rends optimiste, et garantit l'avenir des projets :)


-- archimedium
http://eureka.atari.org/
Site web    
Avatar

Inscrit le: 07/08/2012

Localisation : Orsay

Messages: 49

Le 01/01/2017 à 14h52
Je vous souhaite tous mes meilleurs voeux en vidéo pour 2017. Pour moi, l'année a bien commencé avec Mageia 5.1 sur mon Vaio :) Vous reconnaîtrez bien-sûr ce personnage que j'utilise comme avatar !


-- archimedium
http://eureka.atari.org/
Site web    
Avatar

Inscrit le: 07/08/2012

Localisation : Orsay

Messages: 49

Le 05/01/2017 à 21h57
Ah oui, mais personnellement je n'utilise pas la machine ATARI pour jouer, principalement. Je suis auteur d'un logiciel qui a 30 ans, c'est ce logiciel Eurêka 2.12 que je développe et utilise pour mes besoins professionnels de recherche, sous Mageia. Pour vous donner une idée, le voila :



en action avec Hatari l'émulateur. Eurêka 2.12 est un grapheur 2D et modeleur 3D. C'est un peu l'équivalent ancien du logiciel K3DSurf auquel j'ai participé :) Pour donner une idée, Eurêka 2.12 est plus ancien que Mathematica de Stephen Wolfram, que j'utilise aussi sous Mageia. Bon, mais c'est bien moins connu ! L'ATARI reste encore beaucoup associé au jeu vidéo :]


-- archimedium
http://eureka.atari.org/
Site web    
Avatar

Inscrit le: 07/08/2012

Localisation : Orsay

Messages: 49

Le 08/03/2017 à 17h38
J'ai aussi, à part ARAnyM et Hatari, réussi à lancer STonX avec Mageia 5.1. STonX est le plus ancien émulateur ATARI qui se lance avec X11 ...



C'est l'oeuvre sous Unix, de Marinos Yannikos en Autriche, il y a longtemps. Je suis impressionné que ça marche toujours ! Mais ça marche :)


-- archimedium
http://eureka.atari.org/
Site web    
Avatar

Inscrit le: 07/08/2012

Localisation : Orsay

Messages: 49

Le 29/09/2017 à 16h29
Une nouvelle console ATARI vient d'être dévoilée. Elle possède le hardware d'une console de jeu classique actuelle, mais sa particularité est que son système est constitué par GNU/Linux. Sa parution est annoncée pour 2018, et il sera donc possible de développer du logiciel libre dessus. Cette console de jeux vidéo s'appelle ATARIbox. Pour ma part, j'ai déjà l'expérience de la PlayStation 3 sous GNU/Linux, et je suis donc assez satisfait des annonces qui sont faites par la marque. Il faut espérer que le projet aboutisse :)


-- archimedium
http://eureka.atari.org/
Site web    
Avatar

Inscrit le: 29/05/2012

Localisation :

Messages: 511

Le 29/09/2017 à 17h02
Elle risque de faire un carton chez les nostalgeeks... :hihi:
   
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur
Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté