Connexion

Forum

Logiciels » Virtualisation et Émulation P2V Virtualiser un système physique Quasi échec pour virtualiser une installation physique en disque virtuel

teutates Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 24/09/2011 à 01h41

Localisation : Ariège

Messages: 1305

Le 30/05/2015 à 21h25
Bonjour,

Je continue mon exploration des solutions pour virtualiser une installation physique. J'avais d'abord traité comment virtualiser directement une installation. Maintenant, je me penche sur la conversion d'une installation physique en installation virtuelle (P2V).

J'ai monté ma machine virtuelle de tests préalables pour explorer les solutions sous Windows comme sous GNU/Linux. D'après mes essais, c'est pas terrible. Je vous fait part de mes notes.

1 - Sous GNU/Linux


La migration se fait à froid, système éteint.

1.1 - Partimage

Cette solution nécessite l'installation de partimage et de VirtualBox (pour ses utilitaires en ligne de commande).

Attention, partimage ne sait pas encore prendre en charge le système de fichiers Ext4. Seuls sont pris en charge les formats suivants : Ext2, Ext3, ReiserFS-3, Fat16/32, HPFS, JFS, XFS. Les formats UFS et HFS sont pris en charge à l'état beta. Le format NTFS est géré de manière expérimentale.

1.1.1 - Création de la copie

Sous root
# partimage
Puis
1) Sélectionner la partition à exporter
2) Choisir le nom et emplacement de la sauvegarde
3) Suivant
4) Niveau de compression : aucune
5) Pas de segmentation des images (segmentation automatique si disque plein)
6) Lancer

Le résultat devrait donner Nom_Image.000

1.1.2 - Conversion

Sous root

a) Conversion
# VboxManage convertfromraw source target.vdi --format VDI
Attention, plus le fichier image à convertir sera gros et plus le temps de conversion sera long.

b) Changement de propriétaire

Ce disque virtuel VD ayant été créé sous root, il faut maintenant se l'approprier pour pouvoir l'exploiter.

# chown user:user fichier.vdi

1.1.3 - Virtualisation

C'est un échec total.

Windows ne démarre pas (erreur : FATAL: No bootable medium found! System halted.). En démarrant sur le CD d'installation de Windows pour tenter une réparation, le module de réparation ne détecte aucune installation de système Windows. De ce fait, il est impossible de réparer le démarrage de Windows.

Avec un système GNU/Linux (dont la partition est en Ext3), c'est le même message d'erreur qu'avec Windows (erreur : FATAL: No bootable medium found! System halted.). En démarrant cette machine virtuelle sur GParted LiveCD, le disque virtuel ainsi préparé est ... vide.

1.2 - Commande dd

Cette fois, on utilise quelques commande basiques, donc disponibles sur tous les systèmes GNU/Linux et autres variantes d'Unix, mais qemu-img doit aussi être installé pour la conversion.

1.2.1 - Création de la copie

Sous root

a) Sauvegarde :
# dd if=/dev/sda1 of=/mnt/image.dd

Restauration :
# dd if=/mnt/image.dd of=/dev/sda

Sauvegarde compressée :
# dd if=/dev/sda1 | gzip > /mnt/image.gz

Restauration décompression :
# gunzip /mnt/image.gz | dd of=/dev/sda1

1.2.2 - Conversion

Sous root

a) Conversion
# qemu-img convert -O vmdk image.dd image_hd.vmdk

b) Changement de propriétaire
# chown user:user fichier.vdi

1.2.3 - Virtualisation

C'est encore un échec total.

Windows ne démarre pas. En démarrant sur le CD d'installation de Windows pour tenter une réparation, le module de réparation ne détecte aucune installation de système Windows. De ce fait, il est impossible de réparer le démarrage de Windows.

Avec un système GNU/Linux, on obtient l'erreur "Geom Error - FATAL: INT18: BOOT FAILURE". L'utilitaire "Boot-repair-disk" (image ISO) ne solutionne rien. Et pour cause puisque GParted montre un disque virtuel vierge !

1.3 - CloneZilla

L'image générée par CloneZilla comporte plusieurs fichiers. De ce fait, il est impossible de transformer ce travail en fichier d'image de disque virtuel. Du moins directement, par travail de conversion. La procédure à suivre serait la suivante :
a) Créer l'image du système
b) Créer la machine virtuelle (A) avec un disque virtuel vierge, et de taille adapté car la partition cible doit au moins être aussi grande que la partition source.
c) Depuis une autre machine virtuelle (B) opérationnelle, copier le contenu de l'image système créée précédemment sur un disque virtuel transitoire, ce qui implique l'utilisation de dossier partagé (le dossier où a été sauvegardé l'image)
d) Connecter le disque virtuel transitoire sur la machine virtuelle (A)
e) Démarrer la machine virtuelle (A) sur le Live CD de CloneZilla
f) Restaurer l'image sauvegardée sur le disque virtuel transitoire vers le disque virtuel principal de la machine virtuelle

Cependant, non seulement il va falloir patienter mais de plus la procédure est assez compliquée. Réalisable mais loin d'être la plus simple. Je ne l'ai pas tentée. Pour information, CloneZilla ne sait pas restaurer une image contenu sur CD ou DVD ; les images ISO ne sont donc pas exploitables ici.

2 - Depuis Windows

La conversion se fait à chaud.

2.1 - Disk2VHD

L'utilitaire est autonome, ne requiert pas d'être préalablement installé et il est simple. Par contre, il ne voit que les partitions Windows.

On sélectionne la source, soit la partition, ainsi que le fichier de destination de l'image VHD. Puis lancez.

Cependant :
* Mieux vaut quitter toutes les applications en cours sur la machine à convertir pour éviter un échec.
* Mieux vaut inclure la partition "Réservée au système" pour rendre l'image VHD bootable une fois connecté à la machine virtuelle.
* Les lecteurs réseaux ne seront pas inclus dans l'image.

Télécharger Disk2VHD :
http://technet.microsoft.com/en-us/sysinternals/ee656415

Le fichier obtenu aura le nom Nom_Machine.VHDX.

Pour transformer ce VHDX en VHD :
VBoxManage clonehd "PATH_TO_YOUR_FILE.VHDX" --format VHD "PATH_TO_CONVERTED_FILE.vhd"

Pour transformer ce VHDX en VDI :
VBoxManage clonehd "PATH_TO_YOUR_FILE.VHDX" --format VDI "PATH_TO_CONVERTED_FILE.vdi"

Cette méthode n'est pas exploitable. Le démarrage de la machine virtuelle donne la ligne de commande grub (grub rescue). Mes tentatives en ligne de commande sur grub rescue ont échoué. En démarrant sur le CD d'installation de Windows pour tenter une réparation, le module de réparation détecte l'installation du système Windows. Suite à cela, une réparation du démarrage n'a rien donnée. De ce fait, il est impossible de réparer le démarrage de Windows.

2.2 - VMware Converter

Il faut préalablement s'inscrire sur le site de l'éditeur pour obtenir le lien de téléchargement final. Toutefois, l'inscription est gratuite.

Téléchargement :
http://www.vmware.com/products/converter/

L'application doit être installée auparavant. Ensuite, pour pouvoir l'utiliser, il faut lui donner le niveau de privilège Administrateur.

Pour les privilèges administrateur :
* Clic droit sur l'icône de l'application (elle devrait être sur le bureau)
* Onglet Compatibilité : cocher "Exécuter ce programme en tant qu'administrateur"
* Valider

Il est à noter que VMware Converter peut également convertir depuis :
* les images de sauvegardes TIB Acronis (True Image Echo 9.1 et 9.5, True Image Home 10 et 11) (non testé)
* les images de sauvegardes SV2I Norton Ghost (10, 12 et 14) et Image Symantec Recovery (on testé).

Voici la procédure pour convertir un OS physique en machine virtuelle :
a) Source System
Select source type : Powered-on machine
Specify the powered-on machine : This local machine
b) Destination System
Select destination type : VMware Workstation or other VMware virtual machine
Name : le nom de la machine
Select a location for the virtual machine : renseigner le dossier de destination
c) Options
Editez pour dé/sélectionner les partitions et autres caractérisques.
A ce stade, il est possible d'opter pour des partitions non Windows mais la réussite n'est pas garantie.
d) Summary
Résumé

En patientant, on obtient 2 fichiers :
* Nom_Machine.vmdk : le disque dur virtuelle
* Nom_Machine.vmx : le descriptif de configuration de la machine virtuele à utiliser sous VMware Workstation ou Player.

L'application semble non fonctionnelle sous GNU/Linux via Wine. Parce qu'elle devrait être lancée sous root.

Notez que le disque virtuel VMDK obtenu est directement et immédiatement exploitable dans une machine virtuelle. Dans le cas initial d'une machine avec plusieurs systèmes, si la seule partition contenant Windows a été correctement sélectionnée, on obtient un Windows directement opérationnel et qui n'est pas "pollué" par un Grub ou autre sélecteur de système d'exploitation.

Par contre, cette astuce est inutilisable pour un système non Windows. Sous Windows, j'ai lancé VMware Converter, comme précédemment. Pour sélectionner les partitions GNU/Linux, il faut faire à l'aveuglette (logique) et ensuite dans la machine de tests, c'est un bel écehc (je n'ai pas noté l'erreur !).

2.3 - Sauvegarde Windows

A partir de Windows 7, Windows donne la possibilité de sauvegarder le système, via le panneau de configuration puis la rubrique "Sauvegarder et restaurer. Un fichier VHD correspondant au disque dur sera enregistré dans un sous-dossier WindowsImageBackupNom_MachineBackup_DateFichier.VHD

Cependant, cette méthode n'est pas exploitable. Le démarrage de la machine virtuelle donne l'erreur "FATAL: INT18: BOOT FAILURE". En démarrant sur le CD d'installation de Windows pour tenter une réparation, le module de réparation ne détecte aucune installation de système Windows. De ce fait, il est impossible de réparer le démarrage de Windows.

En résumé, selon mes tests, seul VMware Converter est exploitable mais uniquement sous Windows et uniquement pour une machine Windows.

En définitive, j'ai envie de dire qu'à notre niveau, celui d'un particulier sans besoin particulier, le P2V est une perte de temps. Autant recréer une machine virtuelle entièrement ce qui évitera, peut-être, des conflits ou autres problèmes de pilotes (je pense aux extensions VBox).

Avez-vous des expériences sur le P2V ? Merci par avance :hello:


Toco y se gausos !
Asus P8Z68-V/GEN3 + Intel Core i2700k + RAM G-Skill 4x4Go PC 12800 + Gainward Geforce GTX 560 - 2 Go + Western Digital Velociraptor 300 Go (Mageia Cauldron / Fedora / Debian / Manjaro / Windows 10) + Seagate Barracuda 7200t/mn - 2 To - Sata 3 (data) + SSD Samsung 64 Go - Sata 3 (Mageia stable)
Site web    
Sylv_01 Membre non connecté

Rang

Avatar

Inscrit le : 29/05/2012 à 18h16

Messages: 553

Le 05/01/2016 à 09h27
Salut,
je rebondis sur ton post car après avoir suivi tes conseils dans ton sujet précédent, dans le but de virtualiser une installation Win7 , je souhaite à présente faire de même avec Mageia Cauldron pour suivre son évolution...
j'avoue que je suis un peu perdu entre tes 2 posts (le présent et celui-ci), je ne comprend pas trop la différence entre les 2 méthodes, et surtout la finalité...
Pourrais-tu m'éclairer STP ?
[Edit] : en relisant au calme, voici ce que je comprend :
dans ta 1ère solution, on peut utiliser le système invité aussi bien en virtuel qu'en installation physique, en bootant dessus au démarrage du PC (c'est ce que je fais avec mon Win7, sans soucis)
dans la 2ème solution, une fois ton installation physique effectuée, tu veux la convertir pour utilisation uniquement dans une machine virtuelle...
C'est ça ou je me trompe ? Edité par Sylv_01 Le 05/01/2016 à 09h31
   
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie